Cet article date de plus de 3 ans

Toulouse : des policiers caillassés par une trentaine de personnes cagoulées à Empalot

Après une course-poursuite avec un véhicule, les policiers se sont retrouvés face à une trentaine de personnes qui les ont caillaissés. 
Tout a commencé mardi 29 mai, un peu avant une heure du matin, par un refus d'obtempérer d'un véhicule dans le secteur des Ormeaux à Toulouse, selon une source policière.

Le chauffeur de la voiture a pris la fuite en direction du quartier d'Empalot, poursuivi par plusieurs équipages de police. A hauteur de l'avenue Jean Moulin, l'homme a abandonné son véhicule et pris la fuite à pieds. 

C'est en tentant de l'interpeller que les policiers se sont retrouvés face à une trentaine de personnes cagoulées, toujours selon cette source, qui leur ont lanc des projectiles et se sont opposés à la progression des fonctionnaires de police dans le quartier. Certains des opposants sont même allés "au contact direct" 
des policiers selon le syndicat Unité SGP. 

Les policiers ont dû faire usage de moyens de dégagement pour sortir du quartier. Il n'y a eu aucun blessé mais pas non plus d'interpellation. 

Le syndicat Unité SGP "apporte son total soutien aux policiers Toulousains qui de jour comme de nuit exercent leur mission avec maîtrise et sang-froid dans un contexte de plus en plus hostile et violent, caractérisé par d’insupportables et récurrentes offensives physiques à leur encontre, lesquelles entravent considérablement l’efficacité de leur action et malheureusement parfois de conséquentes blessures".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police société sécurité