• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Toulouse : la procureure n'était pas visée par les tirs sur sa voiture

La voiture de la vice-procureure a été touché par trois balles. / © Max PPP
La voiture de la vice-procureure a été touché par trois balles. / © Max PPP

Dans un communiqué adressé à la presse, le parquet de Toulouse donne de nouveaux éléments dans l'affaire de la voiture d'une magistrate visée par des tirs

Par Sylvain Duchampt

"Les éléments recueillis dans ce cadre ne permettent pas d’objectiver pas à ce stade l’hypothèse d’un acte visant a priori un magistrat affecté auprès du parquet du TGI de Toulouse." 48 heures après la découverte d'impacts de balles sur un véhicule appartenant à une magistrate du parquet de Toulouse, l'enquête semble avancer.

Selon le procureur de la République de Toulouse, les investigations, étayées par des témoignages, auraient permis de révéler que les impacts de balles sur la voiture seraient dus à "de très probables tirs d’armes à feu imputables à un ou plusieurs individus ayant cherché à atteindre des personnes qui se seraient alors protégées derrière le véhicule en stationnement ainsi dégradé par des projectiles. Aucun blessé n'était à déplorer sur les lieux."
 

 

Sur le même sujet

Montpellier : la colère des résidents du centre social Bonnard après une descente de police musclée

Les + Lus