• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Toulouse : rencontre avec Kuku la poule, coqueluche d’Instagram

En moins de trois mois, Kuku la poule est devenue une star d’Instagram. Plus de 9000 abonnés la voient tous les jours grandir. Elle nous a ouvert les portes de son poulailler. Rencontre avec une célébrité.
 

Par Yaël Benamou

C’est l’histoire d’un Toulousain et de sa poule Kuku (prononcé coucou).
L’idée d’avoir une poule de compagnie ne date pas d’hier… Pierre a 8 ans quand il se rend en Tanzanie avec sa mère. Pendant leur safari, le guide explique qu’en swahili (langue de Tanzanie), la poule est appelée Kuku. « Depuis ce jour, je sais que, quand je serai indépendant, j’adopterai une poule. Car mes parents n’en voulaient pas ». Il tient sa promesse. En janvier dernier,  Il se rend chez Jardiland à Montaudran et rencontre Kuku, 9 mois. «  Elle était toute petite, elle ne faisait pas encore d’œufs et n’avait pas de poil sur la tête. Je l’ai vue grandir. »
Aujourd’hui, Kuku a 1 an et 3 mois et elle habite sur la terrasse de Pierre.
Les deux sont devenus inséparables.

« Dès que je me balade avec elle, 500 nouvelles personnes s’abonnent sur Instagram »

Il y a deux mois, Pierre décide d’ouvrir un compte Instagram à la suite d’un pari.
« Si une photo de Kuku obtient plus de « j’aime » qu’une photo de moi, elle aura sa page Instagram ». En moins d’une heure, il perd son pari.  
En quelques semaines, le quotidien de Kuku est suivi par plus de 9000 personnes. Et le nombre d’abonnés augmente tous les jours, surtout après une balade en ville.
Pierre emmène sa poule partout : au café, chez des amis, au golf, à la piscine et même place Saint-Pierre.



Kuku ne passe jamais inaperçue. Souvent, les Toulousains interpelle Pierre dans la rue. « Ils me demandent quel est cet animal et sont très étonnés quand je leur réponds que c’est une poule ».
La race de Kuku est connue pour son physique atypique. Son nom : la poule soie. Elle est reconnaissable à son plumage soyeux, sa douceur et sa sociabilité.

Aujourd’hui quand je me promène sans elle, on ne me demande plus comment je vais mais où est ma poule 

Des œufs à gagner pour les abonnés

Trop attachée à sa poule, Pierre n’a jamais pu manger ses œufs. Une sensation étrange l’envahit quand il y pense. Il organise donc des concours sur son Instagram. Le gagnant obtient 6 œufs tamponnés « Kuku’s Eggs Fresh & Famous » (les œufs de Kuku, frais et célèbres). En moyenne, Kuku pond 2 œufs tous les 3 jours.
Pierre a Kuku dans la peau. Il a tatoué sa silhouette à l'intérieur du bras. / © Yaël Benamou / France Télévisions
Pierre a Kuku dans la peau. Il a tatoué sa silhouette à l'intérieur du bras. / © Yaël Benamou / France Télévisions

Malgré son succès, Kuku a une vie bien réglée. Elle se réveille 5 minutes avant le lever du soleil et se couche 5 minutes avant le coucher du soleil. Pierre veille à son bien-être : « Je ferme les rideaux le soir pour ne pas qu’elle soit désorientée. Car un jour, à cause de la lumière du salon, elle ne savait plus quelle heure il était ».
De temps en temps, il l’emmène aussi voir d’autres gallinacés  pour qu’elle ne se sente pas seule.

Si vous voulez suivre les vacances de kuku, voici son compte Instagram. Cet été, elle partira en vacances à Hossegor et Biarritz.
 

Sur le même sujet

Incendie de Rouen : polémique à l'USAP sur le maintien du match de rugby de Pro D2

Les + Lus