• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

A Toulouse, un réseau de commerçants et d'habitants vient en aide aux personnes à la rue

L'association La Cloche a mis en place dans le quartier Saint-Cyprien à Toulouse un réseau qui met en lien commerçants, habitants et personnes à la rue. Les magasins proposent des services ou des produits que les habitants peuvent offrir aux sans domicile fixe. Une vingtaine de commerces participe. / © Delphine Gérard/ F3 Occitanie
L'association La Cloche a mis en place dans le quartier Saint-Cyprien à Toulouse un réseau qui met en lien commerçants, habitants et personnes à la rue. Les magasins proposent des services ou des produits que les habitants peuvent offrir aux sans domicile fixe. Une vingtaine de commerces participe. / © Delphine Gérard/ F3 Occitanie

L'association La Cloche a mis en place dans le quartier Saint-Cyprien à Toulouse un réseau qui met en lien commerçants, habitants et personnes à la rue. Les magasins proposent des services ou des produits que les habitants peuvent offrir aux sans domicile fixe. Une vingtaine de commerces participe.

Par Delphine Gerard

Quand on est à la rue, prendre un café au chaud, pouvoir recharger son portable ou simplement discuter avec un commerçant, cela change le quotidien. Déjà en place dans sept villes en France, le projet Carillon se développe à Toulouse depuis septembre dans le quartier Saint-Cyprien.

Une vingtaine de commerçants sont adhérents. Avec un petit logo apposé sur leur devanture, les personnes à la rue peuvent identifier le service proposé par le magasin. Offrir un verre d'eau, utiliser les toilettes, envoyer un courrier, garder ses affaires pour la journée... Ces services sont rendus par les commerçants. Les habitants aussi peuvent participer en offrant des bons : pour un café, un repas, une retouche... Des coupons que les personnes dans le besoin récupèrent directement au magasin ou qui lui sont distribués par des associations partenaires.

Sylla Sekouba est entré boire un café au Délisio. "Quand tu n'as pas d'amis, que tu es dans un milieu où tu n'as personne avec qui échangé, c'est difficile. Il faut être dans la société, être avec les gens." Les échanges avec les commerçants permettent de recréer du lien, et de changer le regard qu'on porte sur les personnes à la rue.

Pour Mamasséssé Mei-Té, coiffeuse adhérente du Carillon, se réjouit de la création de ce réseau. "Pas mal de gens sont dans la souffrance. Je me mets toujours à la place des autres. Si j'étais à leur place j'aurais aimé que quelqu'un soit là pour moi."

Le reportage de Delphine Gérard et Eric Foissac
A Toulouse, un réseau de commerçants et d'habitants vient en aide aux personnes à la rue.
Le Carillon est un réseau qui permet aux commerçants du quartier St-Cyprien de rendre service aux personnes dans le besoin. Les habitants peuvent aussi participer. - F3 Occitanie

 

Sur le même sujet

Aude : le barrage de Cenne-Monestiés fragilisé doit subir des travaux de consolidation

Les + Lus