• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Toulouse : un sauvetage de haute-voltige dans une cabine d'ascenseur

© Capture d'écran Google street view
© Capture d'écran Google street view

Jeudi après-midi, les pompiers de la caserne Jacques Vion, à Toulouse, ont dû évacuer deux personnes et deux bébés jusqu'au neuvième étage d'un immeuble du quartier de la Reynerie, par la cage d'ascenseur.

Par Adélaïde Tenaglia

C'est un sauvetage de haute-voltige que les pompiers de Toulouse ont réalisé jeudi après-midi dans un immeuble au sud-ouest de la ville. Deux personnes accompagnées de deux enfants en bas-âge étaient bloquées dans un ascenseur au 3ème étage. Les pompiers les ont évacués... par la gaine, en les faisant remonter jusqu'au 9ème.

Impossible de faire bouger la machine

Il est 16 heures quand les pompiers de la caserne Jacques Vion, à Toulouse, sont appelés pour secourir deux femmes et leurs bébés, coincés dans un ascenseur. L'incident se produit au 2 cheminement Gallia, dans le quartier de la Reynerie.

Sur place, la cabine est bloquée au 3ème étage, et les pompiers ne parviennent pas à la remettre en route. "La technologie était trop compliquée", explique Christophe Ghiani, chef du centre Jacques Vion. Le technicien tarde à venir. La température dans l'ascenseur est élevée, les pompiers comprennent qu'ils ne peuvent pas se permettre d'attendre.

Ils font alors appel à leurs collègues, spécialisés en intervention en milieux périlleux. Ces derniers descendent par la cage de l'ascenseur et parviennent à se poser dessus. Heureusement, ils trouvent une trappe, qui leur permet d'avoir accès à l'intérieur de la cabine.

10 personnes et 4 heures d'intervention

Mais le plus dur reste à venir : il faut évacuer tout le monde par le même chemin, c'est à dire en hissant chaque personne jusqu'au 9ème étage, à l'aide de cordes et d'engins spécialisés, toutes les portes des étages inférieurs étant bloquées et impossibles à ouvrir. 
 

"Elles ont eu peur", explique Christophe Ghiani. "Nous avons fait de notre mieux pour les rassurer, leur expliquer ce que nous allions faire. Et nous nous sommes, bien sûr, assurés que les enfants étaient doublement sécurisés". Les deux femmes et leurs bébés ont été évacués sans une égratignure. 

Il aura fallu, malgré tout, une équipe de 10 personnes et deux engins spécialisés pour effectuer cette opération de secours qui aura duré 4 heures. 

Sur le même sujet

Hérault : le massif de la Gardiole entre Montpellier et Sète menacé par un incendie, la SPA de Villeneuve évacuée

Les + Lus