Toulouse : les syndicats SUD et CGT ne souhaitent pas la bienvenue à Edouard Philippe

A Toulouse, les syndicats CGT et Sud mécontents du gouvernement d'Edouard Philippe et de ses réformes ont décidé de le faire savoir. Des banderoles ont été déployeés sur la façade du conseil départemental. Des cheminots manifestent également. 

© Laurent Dubois/France 3 Midi-Pyrénées
Des agents du conseil départemental des syndicats CGT et Sud ont déployé des banderoles sur la façade de l'hôtel du département ce jeudi 7 juin en fin de matinée. C'est leur façon "de ne pas souhaiter la bienvenue à Edouard Philippe" en visite à Toulouse pour quelques jours.
Ils veulent ainsi signifier au premier ministre leur mécontentement concernant les réformes engagées par le gouvernement notamment celle de la SNCF, ils protestent aussi contre la politique de l'état avec les migrants.

Un peu plus tôt ce jeudi matin des cheminots ont manifesté devant la gare Matabiau contre la réforme SNCF. Une délégation devait être reçue par un conseiller d'Edouard Philippe.
C'est la 27 ième journée de grève à la SNCF ce jeudi depuis le début du mois d'Avril.

Les cheminots ont rejoint des manifestants devant le conseil départemental où doit se rendre Edouard Philippe pour un déjeuner. Ils seraient environ 200. Les CRS s'apprêtaient à intervenir à la mi journée.
© JP Duntze/France 3 Occitanie

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social politique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter