Toulouse : le TFC ne contestera pas sa rétrogradation en justice

Le club de football toulousain a annoncé vendredi soir avoir pris acte de l'officialisation de sa descente en Ligue 2. "Nous ne la contesterons pas devant la justice afin de tourner désormais toute notre énergie vers la préparation de la saison prochaine", a expliqué le TFC dans un communiqué.

Le président du TFC, Olivier Sadran.
Le président du TFC, Olivier Sadran. © Xavier de Fenoyl/MaxPPP
La Fédération française de football (FFF) a acté vendredi 26 juin 2020 la limitation à 20 équipes de la Ligue 1, portant un coup de grâce au projet de Championnat à 22 clubs soutenu par Amiens et Toulouse, désormais condamnés à la L2 et aux recours.

Mais immédiatement après, la direction du TFC, par le biais d'un communiqué publié sur son site officiel, a fait savoir qu'elle prenait acte de cette décision, et surtout qu'elle ne la contesterait pas devant la justice.

"Abusive et injuste"

"Nous regrettons la décision de l'Assemblée fédérale de la FFF réunie aujourd'hui qui entérine le format d'une Ligue 1 à 20 clubs pour la saison prochaine après le vote des clubs professionnels. Cette décision est abusive et injuste, pour le club, les joueurs et nos supporters pour qui nous avons une pensée toute particulière aujourd'hui", écrit encore la direction du TFC.

Cette décision est désormais irrévocable. Nous en prenons donc acte et ne la contesterons pas devant la justice afin de tourner désormais toute notre énergie vers la préparation de la saison prochain

La direction du TFC

"Il est temps d'aller de l'avant et de mettre en oeuvre un projet de reconquête qui devra permettre au TFC de renouer avec les résultats et de retrouver la Ligue 1 au plus vite", conclut le TFC dans son communiqué.     
Toulouse, qui est en passe d'être racheté par le fonds d'investissement américain RedBird Capital, quitte officiellement la Ligue 1 après 18 ans au plus haut niveau.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport football tfc
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter