Stationnement : un nouveau système de contrôle automatisé à Toulouse pour ne rater aucun mauvais payeur

Terminées les patrouilles à pied pour contrôler le stationnement payant dans les rues de Toulouse. À partir du 16 août, il s'effectuera à bord de 2 voitures banalisées. C'est le système LAPI qui sera mis en place.

Il y a du nouveau à Toulouse en matière de contrôle du stationnement payant. À partir du 16 août, c'est le système LAPI qui entre en vigueur. Il est basé sur la lecture automatisée des plaques d'immatriculation.

Finie les patrouilles à pied

On avait l'habitude de les croiser à pied. Les patrouilles de policiers municipaux, chargés de contrôler le stationnement payant dans la ville rose, circuleront désormais par 2 dans 2 véhicules banalisés. La mairie de Toulouse s'apprête à inaugurer le système LAPI. Son lancement est annoncé pour le 16 août 2022.

Ce système fonctionne avec la lecture automatisée des plaques d'immatriculation. Il permet de comparer les plaques scannées avec celles enregistrées dans l'horodateur.

La municipalité entend "assurer un meilleur respect du stationnement réglementé et proposer davantage de places disponibles en favorisant la rotation". Un argument qui avait déjà été utilisé lors du passage au stationnement payant, il y a quelques années.

Déjà testé à Brive

Le système est déjà basé à Brive-la-Gaillarde depuis 2018. En théorie, le système LAPI permet de faire le tour de l'ensemble des stationnements de la ville en 1 h 30 contre 3 jours à pied. En pratique, c'est moins simple. Le véhicule, qui ne peut excéder 30kms/h, doit régulièrement s’arrêter afin de procéder à des vérifications manuelles, lorsqu'un arrêté de stationnement a été pris ou qu'une voiture possède une carte de stationnement handicapé. D'ailleurs, la formule de contrôle à pied est en partie restée pour préserver le contact avec les habitants et faire de la prévention.

A Brivepour 1 h 30 de conduite avec le système LAPI, les policiers municipaux doivent rajouter 3 bonnes heures pour examiner l'ensemble des photos, supprimer les photos non-exploitables ou celles des véhicules en règle, corriger les erreurs de reconnaissance optique, parfois de géolocalisation.

Bref, pas de "sulfateuse à PV" comme on les surnomme. Le nombre de contraventions n’a pas augmenté depuis l’instauration du LAPI : il est stable à 7.000 amendes chaque année.

Dispositif spécifique aux personnes handicapées

Pour ne pas verbaliser à tort une voiture qui possède la carte de stationnement handicapé, à Toulouse, la municipalité a également mis en place un dispositif d'enregistrement du véhicule.

Un formulaire d'inscription est mis à la disposition des usagers concernés en ligne sur le site de la mairie de Toulouse ou dans les différentes maisons de la citoyenneté. 

En attendant le lancement de LAPI, le stationnement est totalement gratuit dans les rues de Toulouse jusqu'au 15 août inclus. 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité