• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Toulouse : un usager de Tisséo peut désormais être verbalisé de 60 euros pour son comportement

© Tisséo
© Tisséo

Tisséo va relever le montant de ses PV pour fraude mais désormais les usagers dont le comportement (ivresse, bruit, cigarettes) n'aura pas respecter les règles, seront eux-aussi sanctionnés financièrement.

Par Fabrice Valery

Les agents de contrôle de Tisséo ont dressé 18 117 procès-verbaux en 2015, dont la moitié pour défaut de titres de transports valides, a-t-on appris auprès de l'exploitant du réseau bus, métro et tramway de la métropole toulousaine. Sur les 170 millions de titres délivrés en 2015, la fraude représente environ 6 %

Le comité syndical du SMTC-Tisséo a adopté le 14 septembre dernier une nouvelle tarification, à la hausse, des infractions.

Un voyageur qui n'aura aucun titre de transport devra désormais payer 60 euros (au lieu de 51,50) et celui qui aura un titre non valable ou non validé 40 euros au lieu de 34,50 précédemment.  En cas de non-validation en correspondance, la somme reste la même : 5 euros.

Nouveau motif de verbalisation des usagers dans les transports en commun toulousain, le comportement. Il peut s'agir de plusieurs raisons : 
  • refus d’obtempérer,
  • fumer dans les bus, les rames...
  • souiller le matériel, cracher, uriner
  • utiliser des appareils bruyants ou sonores,
  • faire obstacle à la fermeture des portes, de manière générale au bon fonctionnement du matériel,
  • utiliser sans motif légitime le signal d’alarme,
  • voyager en état d’ivresse,
  • voyager irrégulièrement avec un animal.
Jusqu'à présent ces infractions comportementales n'étaient pas accompagnées de contravention. Désormais, il en coûtera 60 euros. 

Sur le même sujet

Gard : 9 centres postaux en grève illimitée dans les Cévennes

Les + Lus