Trop de touristes dans un bus, mesure radicale d'une des villes les plus visitées d'Europe, elle supprime la ligne sur Google Maps

Drôle d'initiative que celle que vient de prendre la mairie de Barcelone, la capitale catalane en Espagne. Pour éviter la surpopulation touristique dans un de ses bus locaux, elle vient de supprimer de Google Maps la ligne qui permet d'accéder au parc Güell. Elle avait été ouverte pour les habitants du quartier.

La ligne de bus 116 conduisant au parc Güell a disparu de la carte de Barcelone sur Google Maps. La mairie de Barcelone a décidé de la supprimer pour éviter l'afflux des touristes. 

Supprimée de Google Maps

Si vous vous rendez en voyage touristique à Barcelone, plus besoin de chercher la ligne 116, un bus d'une capacité de 20 places, qui permettait jusqu'à présent de rejoindre le célèbre parc Güell sur les hauteurs de la ville.

Cette ligne existe toujours mais elle a disparu des radars sur Google Maps. Une décision de la municipalité qui a entendu les plaintes des habitants du quartier, lassés de voir passer le bus bondé et contraints de marcher. 

Réservée aux habitants

"Avant, il était tellement plein que les habitants ne pouvaient pas le prendre", raconte une habitante de 75 ans, Luz López, au média espagnol El Diaro. "Parfois, les gens avec leur canne attendaient le bus suivant. J'ai même des amis qui ne l'attendaient même plus et qui marchaient". 

Il faut dire que cette ligne avait été conçue à l'origine pour permettre aux résidents du quartier d'atteindre des zones difficiles d'accès et des lieux peu desservis par les transports en commun.

Une mesure efficace

Avec sa présence sur l'application Google Maps, de nombreux touristes y voyaient le moyen idéal de se rendre au parc Güell. Au point de le saturer. Et l'augmentation des fréquences de passage n’avait pas permis de résoudre le problème. Alors la mairie a sévi et ça marche. 

"Au début nous avons ri, cela nous semblait absurde", reconnaît Cesca Sanchez, membre de l'association du quartier parc Güell. "Mais nous sommes étonnés car la mesure est efficace. Les touristes ne saturent plus le bus et il appartient à nouveau aux habitants".

Pour l'heure l'affaire semble réglée mais les habitants craignent que les touristes trouvent l'itinéraire de la ligne 116 par un autre moyen ou que les deux autres lignes, à la capacité plus importante mais suivant un tracé similaire, soient à leur tour prises d'assaut.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité