• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Un deuxième tableau du Caravage caché à Toulouse ?

La présentation à Paris du tableau retrouvé à Toulouse / © AFP
La présentation à Paris du tableau retrouvé à Toulouse / © AFP

Après la découverte d'un tableau du Caravage, d'un valeur de 120 millions d'euros, deux experts affirment qu'un deuxième tableau pourrait bien se trouver quelque part dans la région toulousaine. A vos greniers !

Par Fabrice Valery

Et si un deuxième tableau d'une immense valeur du maître italien Le Caravage était caché quelque part à Toulouse ? C'est la théorie de deux experts, Arnauld Brejon de Lavergnée, ancien directeur des collections du Mobilier National et grand spécialiste de la peinture italienne du XVIIe siècle, et l'historien Mickaël Szanto, maître de conférences à la Sorbonne (Paris IV), cités par Le Figaro

Après la découverte d'un tableau dans un grenier d'une maison près de Toulouse, attribué au Caravage et estimé à près de 120 millions d'euros, les deux experts affirment qu'un deuxième tableau du maître a été vendu, à la même époque, à Toulouse. Des documents retrouvés aux archives municipales de Toulouse en attestent

"Le peintre flamand Louis Finson dont on connaît la copie du Judith et Holopherne proposé aujourd'hui à l'État à 120 millions d'euros se trouvait à Toulouse en 1615, soit cinq ans après la mort du maître. Il était en affaire avec un de ses compatriotes, Pierre de Brun (Peter de Bruyn de son vrai nom), un des plus grands marchands d'art du début du XVIIe siècle. Ensemble ils avaient développé une loterie itinérante de tableaux (le terme utilisé alors est celui de «blanque»). L'équipe passait de ville à ville avec ses différentes marchandises. Les lots à gagner étaient exposés dans un stand. Il suffisait d'acheter contre 6 sols (environ 50 €) la possibilité de tirer un billet d'une grande urne", raconte Michaël Szanto au Figaro.

Or, l'historien a retrouvé, il y a 10 ans pour les besoins de sa thèse, dans les archives de la ville de Toulouse le procès-verbal de la vente datant de mars 1615 : y figure la vente du lot 126, d'un autre Michelangelo Merisi da Caravaggio (1571 - 1610) d'une valeur de 300 livres. Le tableau serait une scène de l'ancien testament, David contre Goliath. Le nom de l'acheteur de l'époque ne figure pas sur le document. 

Ce document, le voici ci-dessous, retrouvé pour France 3 par le service des archives municipales de Toulouse. Sous le lot 126, il est bien écrit en ancien français : "aultre tableau, de David et Goliat, sur toille, de Michel Ange de Caroage. Troys cens livres". 
© France 3 / Archives municipales de Toulouse
© France 3 / Archives municipales de Toulouse
Les deux experts encouragent désormais les Toulousains à fouiller dans leurs greniers, à inspecter leurs vieilles croûtes parmi lesquelles pourrait se trouver un second "trésor national". 
Un 2ème Caravage caché à Toulouse ?
Selon des experts, il pourrait y avoir un deuxième tableau du maître caché quelque part.

Pendant ce temps l'Etat français, qui a interdit la sortie du territoire du premier tableau attribué au Caravage, a décidé de commander de nouvelles expertises pour s'assurer de l'authenticité du chef-d'oeuvre. 

A lire aussi

Sur le même sujet

De la source du Danube au Grau-du-Roi en kayak : une aventure de plus de 7 000 km

Les + Lus