Un enfant qui tague le chiffre 13 sur les murs du Sénat : la dernière oeuvre de l'artiste de Toulouse James Colomina

L'artiste toulousain James Colomina, connu pour ses sculpture rouges, a installé sa dernière création devant les portes du Sénat à Paris le 12 février 2021. Une oeuvre en réponse à la récente proposition de loi votée par les sénateurs sur le consentement sexuel des mineurs de 13 ans. 

La sculpture a été installée devant les portes du Sénat à Paris
La sculpture a été installée devant les portes du Sénat à Paris © DR

Un enfant visage masqué, capuche sur la tête tenant son ours en peluche de la main gauche et taguant le chiffre 13 sur le mur de l'entrée principale du Sénat avec la main droite. La sculpture en résine rouge vif, d'1 mètre 30 de haut est la dernière oeuvre de l'artiste toulousain James Colomina.

Opération "commando"

Comme à son habitude, l'artiste a voulu "frapper fort". Ce 12 février 2021 au petit matin devant le Sénat à Paris, James Colomina a installé sur le trottoir sa sculpture sans autorisation. Une oeuvre éphémère car moins d'une heure après son installation, l'artiste et deux de ses amis ont été priés par la police de "dégager". 

Les policiers m'ont fait effacer toutes les photos sur mon réflex bien sûr. Heureusement une personne de mon équipe a pu prendre quelques clichés. C’est dommage j’aurai bien aimé que quelques sénateurs puissent la voir. J'ai quand même pu la récupérer. Pendant un moment j'ai cru qu'ils allaient la confisquer.

James Colomina

L'oeuvre veut faire écho à la récente loi votée par les sénateurs sur le consentement sexuel des enfants de 13 ans.
L'oeuvre veut faire écho à la récente loi votée par les sénateurs sur le consentement sexuel des enfants de 13 ans. © DR

Pour évoquer la proposition de loi sur le consentement sexuel des mineurs

Avec cette nouvelle oeuvre, l'artiste toulousain a voulu attirer l'attention sur la nouvelle proposition de loi votée par les sénateurs visant à créer un nouveau crime sexuel pour protéger les mineurs de moins de 13 ans.

J'ai installé cette sculpture d'enfant qui dessine un 13 barré devant le Sénat en écho à cette proposition de loi. Ce chiffre sera-t-il le symbole de l'enfance volée ?

James Colomina

Finalement, l'artiste n'a pas été verbalisé et a pu conserver son oeuvre dans un endroit tenu secret. James Colomina explique qu'il va certainement "ressortir" ce petit garçon et le faire dessiner autre part. Mais, comme à son habitude, l'artiste cultive le suspens...

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
art culture