Cet article date de plus de 7 ans

Un "geste symbolique" le 19 mars à Toulouse pour les deux ans de l'affaire Merah

La mairie de Toulouse a annoncé ce jeudi vouloir mettre en place un "geste symbolique" pour la seconde commémoration des crimes perpétrés par Mohamed Merah en mars 2012. De son côté, la présidente du Crif, Nicole Yardéni, souhaite inviter François Hollande, comme l'an passé. 
Pour le souvenir des victimes de Mohamed Merah, la mairie de Toulouse a indiqué ce jeudi à France 3 Midi-Pyrénées vouloir mettre en place un "geste symbolique", probablement le 19 mars, jour anniversaire de la tuerie de l'école juive Ohr-Torah (ex-Ozar Hatorah). Ce "geste", selon nos informations, pourrait prendre la forme d'un simple dépôt de gerbe et pas d'un grand rassemblement, comme en 2013, sans doute pour éviter toute récupération politique à quelques jours des élections municipales.

La mairie n'envisage donc pas, à quelques jours de cet anniversaire tragique, d'appeler tous les Toulousains à une minute de silence, à une marche ou à un quelconque rassemblement. Ce devrait être un moment "sobre", selon le service de presse de la ville, entre les élus, les familles de victimes et les représentants de la communauté juive. 

Mais dans le même temps, Nicole Yardéni, présidente du Conseil représentatif des Institutions Juives (CRIF) de Midi-Pyrénées souhaite inviter le Président de la République François Hollande à Toulouse, comme l'an passé. Ce déplacement n'est pas inscrit à l'agenda officiel du Président et la ville de Toulouse n'a pas reçu d'indication en ce sens. Mais si la présence du chef de l'Etat se confirmait, le "geste symbolique" serait transformer en cérémonie officielle dont les contours sont encore très flous. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
affaire merah