• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Un groupe anti-COP 21 revendique l'incendie de 6 véhicules d'EDF à Toulouse

Les locaux d'ERDF à Borderouge / © Google Maps
Les locaux d'ERDF à Borderouge / © Google Maps

Un groupe a revendiqué ce mardi l'incendie de six véhicules d'EDF sur un parking de Borderouge, au nord de Toulouse, dans la nuit de dimanche à lundi. 

Par Fabrice Valery

C'est une étrange revendication qui a été publiée ce mardi 8 décembre sur un site internet anti-COP21. Un groupe, nommé "Les Cramées", y revendique en effet l'incendie volontaire de six véhicules d'ERDF dans le quartier de Borderouge à Toulouse, dans la nuit de dimanche à lundi. 

Le groupe y revendique cette action de destruction de cinq (NDLF : six véhicules ont finalement été détruits par propagation) voitures d'EDF à qui il reproche d'être "un des partenaires de la Cop 21" et 'une entreprise d'état qui cherche à présenter le nucléaire comme une solution au problème du réchauffement climatique"

Voici le texte de cette revendication ;

"Dans la nuit du 6 décembre, au Nord de Toulouse, nous avons incendié cinq voitures EDF.

EDF est un des partenaires de la COP21. C’est également une entreprise d’état qui cherche à présenter le nucléaire comme une solution au problème du changement climatique.

Le nucléaire c’est la mort, détruisons ses promoteurs !

Nous pensons qu’il est important d’attaquer la cop21 là où elle se trouve : c’est a dire partout où il y a du profit et du pouvoir.

Nous préférons le qualitatif, la complicité et la surprise au rendez vous médiatique et spectaculaire avec l’état et ses meutes policières.

Avec quelques allumes feu, un bidon d’essence et des sourires satisfaits nous répondons humblement à la surveillance, la peur et la résignation qui nous aliènent au quotidien".


Une enquête a été ouverte après cet incendie volontaire. Dans la même nuit, 11 autres véhicules avaient été incendiées dans une concession automobile du nord de Toulouse, avenue des Etats-Unis cette fois. Mais, la revendication des incendiaires d'EDF n'évoquent pas ce sinistre, qui pourrait être sans lien. 

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus