• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Un nouveau radar “discriminant” à Toulouse

Photo d'archive / © Maxppp
Photo d'archive / © Maxppp

Le radar installé sur le périphérique extérieur (A620, sens Bordeaux vers Tarbes), au niveau de l'échangeur de la Cépière, sera remplacé par un radar discriminant le 3 décembre 2015.

Par Michel Pech

 Le nouvel équipement sera précédé du même panneau de présignalisation que l'ancien dispositif.

Deux autres "discriminants" de plus d'ici Noël
Ainsi, les radars de Ginestous sur le périphérique extérieur (A620, sens Bordeaux vers Tarbes) et le radar de Colomiers (RN124, sens Auch vers Toulouse) seront remplacés par des radars discriminants à la veille des congés de Noël.
Cette action s’inscrit dans le cadre des mesures annoncées par le ministre de l’Intérieur le 26 janvier 2015 pour lutter contre l’insécurité routière. Le parc de radars « contrôle-sanction automatique » sera progressivement modernisé. 

Les radars discriminants, qu'est ce que c'est ?
Les radars discriminants peuvent, contrairement aux anciens équipements, distinguer la vitesse des poids-lourds de celle des véhicules légers. Ils peuvent également différencier quel est le véhicule en infraction parmi ceux qui circulent simultanément sur plusieurs voies.

Accidentologie
Les chiffres du baromètre mensuel de l’Observatoire Départemental de la Haute- Garonne sur l’accidentologie, sont disponibles  en cliquant ici

Sur le même sujet

Interview de Christophe Barret

Les + Lus