Un supporter du TFC blessé lors d'incidents avant la rencontre face à l'OM, des heurts en cours devant le stadium

Des incidents ont éclaté ce dimanche 21 avril en fin de matinée, à Toulouse. Des individus venus vraisemblablement de Marseille ont débarqué dans un bar de l’avenue de Muret où se trouvaient des fans du TFC. L’un d’eux a été blessé.

TFC-OM : une affiche du championnat de France de Football à haut risque ce soir au Stadium. Des incidents ont déjà éclaté dans la ville rose avant même le coup d'envoi.

"Descente" dans un bar

TFC-OM, l'affiche est sportivement alléchante. La rencontre se déroulera ce dimanche soir à partir de 19h au Stadium. Mais à plusieurs heures du match, les esprits des supporters semblent déjà échauffés. Ce dimanche midi, des supporters du TFC, qui partageaient un verre en ont fait les frais.

Ils étaient attablés dans un bar, situé près de la place de la Croix-de-Pierre. Ils ont vu débarquer, tout droit descendus d'un bus, plusieurs jeunes hommes, dont "Certains portaient des cagoules", pour les attaquer. Au moins un homme a été blessé à une épaule. Il a dû être évacué vers le CHU de Toulouse.

Un homme interpellé

"Ils ont occasionné des dégâts", a raconté à nos confrères de la Dépêche du Midi, un voisin qui a vu la police arriver. Une vitrine aurait aussi été brisée. Intervenus rapidement, les policiers de la brigade anticriminalité ont intercepté le bus, qui avait repris sa route vers le quartier d'Empalot.

" il y avait un bus blanc arrêté et des policiers autour dont l’un d’eux brandissait un fusil vers l’autocar".

Un témoin

Cette opération de la BAC a permis l’interpellation d’un participant à cette "descente". Cet individu a été formellement identifié par des témoins de la scène.

Une plainte déposée

Les identités de toutes les personnes à bord de l’autocar ont été contrôlées. Elles seront transmises à la Ligue professionnelle de football. Les supporteurs pourraient être privés de tribunes ces prochaines semaines. "Ils ne peuvent pas débarquer et foutre le bordel", a rappelé un policier toulousain. Le bus a repris le chemin de Marseille, escorté par des motards de la gendarmerie.

Le propriétaire de l’établissement touché, "Le Mambikas", s’est dit "très choqué de la violence des événements". Il a porté plainte au commissariat de police.

Devant le Stadium l'ambiance semble très tendue également, comme le montre cette vidéo publiée sur X, anciennement Twitter. Le parking des Indians a été pris pour cible par des supporters marseillais. Et des heurts entre "ultras" ont éclaté vers 17h à moins de deux heures du coup d'envoi du match : les uns avec des pétards, les autres balançant les barrières par-dessus le pont.