Une panne informatique sur la plateforme Ameli ralentit la vaccination à Toulouse et dans toute la France

Au vaccinodrome de Toulouse, une panne informatique vient ralentir un vif élan de vaccinations massives. Intervenant sur la plateforme "Ameli", ce bug informatique semble ralentir les vaccinations dans toute la France.

Au vaccinodrome de Toulouse, sans Ameli, les cartes vitales ne fonctionnent plus. Les informations sur les patients doivent donc être notées à la main.
Au vaccinodrome de Toulouse, sans Ameli, les cartes vitales ne fonctionnent plus. Les informations sur les patients doivent donc être notées à la main. © Sylvain Duchampt / FTV

Toulouse, en passe d'accueillir le plus grand vaccinodrome de France, a été ralentit dans son élan pendant trois heures. Ce samedi 8 mai 2021, alors que les vaccins sont administrés jusqu'à 23 heures malgré le couvre-feu, une panne est survenue sur la plateforme Ameli. Une file d'attente s'était formée devant le vaccinodrome de Toulouse situé au Parc des Expositions. L'arrêt d'Ameli, le site de l'assurance maladie, empêche d'enregistrer les renseignements concernant les patients qui viennent se faire vacciner. Les cartes vitales ne fonctionnent plus pendant un temps, jusqu'à 15 heures. Les informations doivent être notées à la main. Les vaccinations sont alors ralenties. Et ce, dans toute la France. 

"On essaie de trouver une solution pour tout le monde"

Sur place, France 3 Occitanie filme une scène où la cheffe de centre, docteur Henriette De Rÿck Van Der Gracht, tente de rassurer les futurs vaccinés. "On essaie de faire de notre mieux dans les circonstances où on est en ce moment. On va vous demander d’attendre dans cette tente et mes collègues vont vous aider dès que possible" annonce-t-elle. Un homme lui rétorque : "ici on est collés, les gestes barrières n'existent plus!

La cheffe de centre tente de rassurer la foule. Sylvain Duchampt / FTV.

La foule applaudit finalement cette cheffe de centre, qui "essaie de trouver une solution pour tout le monde".

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vaccins - covid-19 santé société