Une personne sauvée d'un violent feu d'appartement par les pompiers, le logement est détruit

Un incendie s'est déclaré dans un appartement situé au troisième étage d'un immeuble de Toulouse ce jeudi 16 mai 2024. Les sapeurs-pompiers ont réussi à extirper un habitant alors que les flammes ont entièrement ravagé le logement.

Le feu d'appartement a été signalé peu après 10h30, ce jeudi 16 mai 2024, au service départemental d'incendie et de secours de Haute-Garonne. Un incendie s'est déclaré dans un logement, au troisième étage d'un bâtiment situé impasse du colonel Jean Stanislas Rémi, à Toulouse. 

Sauvetage par l'extérieur

Arrivés sur les lieux, la vingtaine de sapeurs-pompiers est confrontée à un feu qualifié de violent. À l'intérieur de l'appartement se trouvait une femme, consciente, âgée de 60 ans, bloquée par les flammes. Le sauvetage de la victime a été effectué dans des conditions délicates, au moyen d'une échelle à crochet, qui permet d'évoluer d'étage en étage. Les hommes du feu ont procédé à son sauvetage par l'extérieur tout en effectuant l'attaque du feu.

Après un bilan effectué par l'équipe de secours, la personne a été évacuée vers un centre hospitalier dans un état jugé d'urgence relative.

Logement détruit

Les sapeurs-pompiers engagés sur cette intervention ont réussi rapidement à éteindre l'incendie et éviter la propagation des flammes aux appartements voisins. En revanche, le logement dans lequel le feu se serait déclaré, a été totalement détruit, selon le Sdis 31.

En fin de matinée, les sapeurs-pompiers étaient toujours sur place pour les opérations de déblai.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité