Une pétition pour chasser les voitures du centre-ville de Toulouse

Photo d'illustration / © MaxPPP
Photo d'illustration / © MaxPPP

Un Toulousain, choqué par la place de la voiture dans le centre-ville de Toulouse, a lancé une pétition pour accélérer la limitation d'accès du centre aux automobilistes. Mais la mairie veut davantage privilégier la "mixité" entre piétons, deux-roues et voitures. 

Par Fabrice Valery

Arrivé à Toulouse il y a 3 ans, en provenance de Reims, Adrien Samoisson a été choqué par le nombre de voitures dans le centre-ville. Il vient donc de lancer une pétition en ligne pour "un centre-ville plus piéton et avec accès limité aux voitures". Une pétition qui en trois semaines a séduit 2200 personnes.

"Quand on se balade en tant que piéton (ou cycliste) dans le centre ville (en particulier les mercredis et samedis après-midi), explique-t-il, le plaisir de se balader et profiter des commerces et surtout des bistrots devient vite infernal. En effet, on ne peut pas faire 10 mètres sans être obligé de se serrer sur les trottoirs très étroits de Toulouse (Rue Peyrolières par exemple) et subir les pots d'échappement ansi que la pollution sonore qui va généralement avec".

Le néo-Toulousain compare la situation de Toulouse avec celles de Bordeaux ou Strasbourg ou des solutions ont été trouvées.

Le maire PS Pierre Cohen, pendant son mandat (2008-2014) avait amorcé la piétonisation du centre-ville avec par exemple la rue Alsace-Lorraine ou encore l'accès au parking du Capitole. Pas assez vite et pas assez loin au goût de ses partenaires écologistes ou des associations de piétons et cyclistes.

Aujourd'hui, la nouvelle municipalité veut privilégier la "mixité" entre voitures et piétons, comme l'explique Jean-Michel Lattes, l'adjoint au maire chargé des transports. Les travaux actuellement en cours permettront de partager l'espace public certains axes du centre-ville étant désormais équipés de bornes rétractables qui permettent aux livreurs ou riverains d'accèder aux rues "semi-piétonnes". 

La pétition d'Adrien Samoisson pourrait donc ne pas déboucher sur de nouvelles actions concrètes. On n'est pas prêt de voir le centre de Toulouse se vider des voitures !
Une pétition contre la voiture dans le centre de Toulouse
Lancée par un néo-Toulousain, elle veut limiter l'accès des automobilistes à certaines rues du centre-ville.

 

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus