Université Toulouse Jean-Jaurès : élèves et enseignants soutiennent la grève du personnel chargé du nettoyage

Etudiants et enseignants ont manifesté leur soutien aux salariés de la société de nettoyage. / © Serge Djian/FTV
Etudiants et enseignants ont manifesté leur soutien aux salariés de la société de nettoyage. / © Serge Djian/FTV

Les salariés de la société Arc-en-ciel en charge du nettoyage des locaux de l'université Jean-Jaurès sont en grève. Ils dénoncent de nombreuses irrégularités dans leurs contrats et de mauvaises conditions de travail. Des enseignants et des élèves leur ont manifesté leur soutien, mercredi 12 février.

Par Marie Martin

Des enseignants et des étudiants de l'université Toulouse-Jean-Jaurès ont manifesté devant le bureau de la présidence mercredi 12 février 2020. Ils soutiennent le personnel en grève de la société en charge du nettoyage de la faculté.

Selon le syndicat Sud Education, qui relaie les difficultés rencontrées par ces agents, les contrats seraient non conformes à la loi. De plus, des salaires et des primes seraient impayés, les frais de transport non versés. Plus grave encore, la mutuelle contractée serait fausse. Le personnel se plaint également de harcèlement et de comportements agressifs de la part de l'encadrement. 

Selon le syndicat Sud Education, ces "abus de la sous-traitance" sont dûs au fait que l'université est "asphyxiée" financièrement et fait donc le choix du plus bas prix du marché, "sans se soucier des conditions de travail des "invisibles". 

Contactées, l'entreprise incriminée, Arc-en-ciel, dont le siège social est basé en région parisienne et la présidence de l'université Jean-Jaurès, n' ont pour l'heure pas répondu à nos sollicitations à ce sujet.
© Serge Djian/FTV
© Serge Djian/FTV


 

Sur le même sujet

Les + Lus