Variole du singe : l’Occitanie deuxième région la plus touchée en France, la maladie progresse

Publié le
Écrit par Ophélie Le Piver .

Le nombre de patients atteint de variole du singe est en progression en Occitanie. 244 cas sont recensés dans la région, la deuxième la plus touchée en France.

Le nombre de cas augmente dans la région. 244 patients ont été recensés par l’Agence Santé Publique France dans son dernier point de situation le 16 août dernier.

Deuxième région la plus touchée en France

Avec 244 cas, l’Occitanie est la deuxième région la plus touchée par la variole du singe en France, derrière l’Ile-de-France et ses 1 642 cas, et devant l’Auvergne-Rhône-Alpes et ses 213 cas.   

Au total, 2 749 cas sont recensés en France au 16 août 2022.

Cette maladie infectieuse virale est causée par le Monkeypox. Un virus transmis par des rongeurs à l’humain, puis entre êtres humains via des gouttelettes ou des contacts rapprochés. Les symptômes sont similaires à ceux de la variole mais la maladie est moins sévère.

Un premier cas détecté il y a 3 mois

Le premier cas a été diagnostiqué en Occitanie il y a près de trois mois, le mercredi 25 mai 2022. 151 cas étaient déjà recensés le 26 juillet dernier, contre 244 ce 26 juillet. Un chiffre qui semble pour le moment se stabiliser. 

Actuellement, les cas recensés en France sont principalement des hommes adultes (1,1% de femmes soit 29 cas et 4 enfants de moins de 15 ans). Seuls 3% d’entre eux ont été hospitalisés du fait de cette infection et aucun décès n’est à signaler.

Pour endiguer la propagation de ce virus qui se transmet principalement par voie sexuelle, l'Agence Santé publique France recommande fortement la vaccination pour les personnes ayant eu des contacts à risque avec des personnes malades ou les publics à risques (travailleurs du sexe, hommes ayant des partenaires multiples avec d'autres hommes, professionnels exerçant dans des lieux de consommation sexuelle).  

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité