• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

VIDEO : Au coeur de la manifestation des “gilets jaunes” à Toulouse, aux côtés de secouristes bénévoles

Chaque semaine dans les manifestations des "gilets jaunes", des secouristes bénévoles viennent au secours des blessés. / © Marie Martin / France 3 Occitanie
Chaque semaine dans les manifestations des "gilets jaunes", des secouristes bénévoles viennent au secours des blessés. / © Marie Martin / France 3 Occitanie

Plusieurs groupes de secouristes bénévoles se sont créés à Toulouse depuis le début des manifestations des "gilets jaunes". Nous avons suivi une équipe de l'un d'entre eux dans la manifestation toulousaine de ce 13ème samedi de mobilisation. 

Par Laurence Boffet

Ils sont de toutes les manifestations des "gilets jaunes" depuis plusieurs semaines maintenant. Arborant une grosse croix rouge sur leur tee-shirt blanc, ils battent le pavé comme les manifestants, prêts à intervenir dès qu'on les appelle pour secourir les blessés de tout bord. Au moins quatre groupes de secouristes bénévoles ont été créés depuis le début du mouvement des "gilets jaunes" à Toulouse. Nous avons suivi ce samedi les membres de l'un d'entre eux, le Secours toulousain, dans le cortège.
 

Un briefing allées Jean Jaurès

Chaque samedi, le rituel est le même pour les 24 bénévoles du Secours toulousain. Tout commence par une petite réunion sur les allées Jean Jaurès pour compter les troupes et vérifier le matériel. Ce samedi, ils seront répartis en 5 équipes et vont suivre le cortège pendant toute la durée de la manifestation. Souvent acquis au mouvement des "gilets jaunes" par conviction, ces secouristes bénévoles ont choisi d'être "actifs" dans le mouvement, en aidant les autres. Infirmiers, étudiants en médecine ou anciens pompiers volontaires, tous constatent des blessures de plus en plus graves au fil des semaines, comme en témoigne Julien. "On se rend compte que les violences et les blessures sont de plus en plus graves" dit-il, "il ne suffit plus de faire un petit pansement et un bisou magique. Maintenant, on se rend compte qu'il y a vraiment des grosses plaies, des yeux crevés, des machoires arrachées... Il y a tout un tas de choses qui nécessitent de vrais soins". Un constat répété pour les bénévoles, au fil des semaines. 
Tous les samedis désormais, ces volontaires secouristes portent les premiers secours. Une intervention avant l'arrivée des professionnels, qui s'est encore révélée essentielle ce samedi, lorsque les premiers heurts ont éclaté avec les forces de l'ordre.


Voir ici le reportage de Marie Martin et Frédéric Desse :





 

eeee

Sur le même sujet

Une proposition de loi pour améliorer la sécurité aux passages à niveau

Les + Lus

Les + Partagés