VIDEO. Ils fabriquaient des faux billets à la main, laboratoire démantelé, 36000 euros et de la drogue saisis après une vaste enquête menée par Europol

Un groupe criminel de contrefaçon de monnaie qui opérait depuis Salou et Reus en Catalogne espagnole a été démantelé par les policiers catalans, et la police nationale espagnole. L'enquête, coordonnée par Europol, a permis de saisir plus de 36 000 euros de faux billets et une grosse quantité de différentes drogues.

Les Mossos d'Esquadra (policiers catalans) et la Police Nationale, en coordination avec Europol, ont mené ensemble une vaste enquête qui a débuté en janvier 2023, à la suite de deux opérations policières menées en 2021 et 2022 contre des personnes de la même organisation. Durant les trois phases de l'enquête, ils ont découvert de faux billets d'une valeur de plus de 36 000 euros. 6 personnes ont été arrêtées, parmi lesquelles des faussaires et des spécialistes de la contrefaçon, des perquisitions ont été organisées à Salou et Reus en Catalogne, où de la fausse monnaie, des imprimantes et du matériel ont été saisis. Sur les 6 personnes, 5 sont âgées de 19 à 23 ans. Le dernier interpellé est mineur, ils sont poursuivis pour des délits de contrefaçon de monnaie et de trafic de drogue.

Les 20 et 21 septembre 2023, lors de l'une des perquisitions, un laboratoire de billets de banque a été démantelé, composé d'imprimantes, d'ordinateurs et d'un billet de banque imprimé d'une valeur nominale de 50 € qu'ils ont utilisé comme modèle. Des stupéfiants ont également été retrouvés.

Des faux billets fabriqués à la main

Les faux billets ont été fabriqués dans des maisons et des locaux privés gérés par les personnes faisant l'objet de l'enquête, et ont été fabriqués à la main et en petits lots, ce qui a rendu extrêmement difficile la recherche et la localisation du point exact de production. En plus des faux billets, 1.500 comprimés de méthamphétamine, 120 grammes de cocaïne, 5 cylindres de protoxyde d'azote, 1 kg de marijuana, 520 grammes de haschich ont été saisis. Les six personnes arrêtées ont comparu devant le tribunal le 22 septembre et ont été libérées après mise en examen et mesures de précaution.

En 2021, des agents de l'Unité d'investigation de Tarragone des Mossos d'Esquadra ont démantelé un laboratoire monétaire, dans la ville de Salou, qui produisait des billets de 20 euros à grande échelle avec un grand impact sur l'ensemble du territoire espagnol. Trois personnes ont été arrêtées lors de cette opération policière, mais l'un des membres du groupe n'a pas été arrêté. L'année suivante, le suspect a poursuivi ses activités criminelles et a créé, avec trois autres personnes, plusieurs laboratoires de monnaies à Reus, Salou et en Allemagne.

Faux billets et drogue en tout genre

Les 20 et 21 septembre 2023, lors de l'une des perquisitions, un laboratoire de billets de banque a été démantelé, composé d'imprimantes, d'ordinateurs et d'un billet de banque imprimé d'une valeur nominale de 50 € qu'ils ont utilisé comme modèle. Des stupéfiants ont également été retrouvés. Les faux billets ont été fabriqués dans des maisons et des locaux privés gérés par les personnes faisant l'objet de l'enquête, et ont été fabriqués à la main et en petits lots, ce qui a rendu extrêmement difficile la recherche et la localisation du point exact de production. En plus des faux billets, 1.500 comprimés de méthamphétamine, 120 grammes de cocaïne, 5 cylindres de protoxyde d'azote, 1 kg de marijuana, 520 grammes de haschich ont été saisis. Les six personnes arrêtées ont comparu devant le tribunal le 22 septembre et ont été libérées après mise en examen et mesures de précaution.

22 personnes arrêtées et trois laboratoires de faux billets démantelés

En 2022 même, lorsque cette activité illicite a été détectée, une équipe d'enquête commune composée de spécialistes de la contrefaçon de monnaie a arrêté treize personnes et démantelé les laboratoires de contrefaçon de 20 et 50 euros. Comme cela s'était déjà produit en 2021, l'une des personnes visées par l'enquête, qui n'a pas été arrêtée, a créé son propre groupe avec lequel il a continué à imprimer des billets de faible valeur nominale, et avec un grand impact sur le territoire espagnol, jusqu'à la dernière opération de septembre dernier. Au total, à la suite de ces 3 actions policières contre les membres de ce groupe, 22 personnes ont été arrêtées et trois laboratoires de faux billets ont été démantelés, d'une valeur de plus de 36 000 euros.