VIDEO. Quel est le geste antisportif dont est accusé le joueur de tennis Hugo Gaston ?

Une conduite antisportive pourrait coûter cher au joueur de Toulouse Hugo Gaston. Le tennisman pourrait débourser 133 300 euros. Mais il a fait appel de sa sanction. Le Toulousain n'en est pas à sa première amende et l'ATP ne tolère pas les récidivistes.

Le 28 avril 2023, à Madrid (Espagne), Borna Coric arme son bras pour smasher la balle. En face de lui, de l'autre côté du filet, à l'autre bout du cours, le tennisman Hugo Gaston. Le Toulousain sort volontairement une balle de sa poche et la lâche. Une façon de tenter de faire rejouer le point. Cela n'empêche pas le Français de 22 ans d'être battu 6-3, 6-3 et de gagner une belle amende de 133 300 euros. L'AFP a considéré sa conduite comme antisportive. 

Une sanction trop lourde ?

La récidive pèse lourdement sur le joueur de tennis français, qui en est à sa quatrième infraction de la saison. L'ATP, gestionnaire du circuit masculin, ne plaisante pas avec les comportements antisportifs.

Mais Gaston ne se laisse pas faire. Il a fait appel, et son amende sera réduite à 72 000 euros... sous certaines conditions. Il doit promettre de ne plus récidiver pendant une période d'observation de douze mois. Une chance pour lui de voir sa facture allégée.

La sanction fait néanmoins jaser sur le circuit : "Je peux donner mon avis, mon simple avis qui ne vaut pas grand-chose, a réagi son compatriote Arthur Rinderknech. Je dirais que l'amende est excessive. J'ai cru comprendre que l'ATP avait alourdi ses amendes notamment pour les mauvais gestes, et c'est un mauvais geste. J'adore Hugo mais je ne vais pas le défendre, ce n'est pas très correct. Est-ce que ça vaut cette somme ? Ce n'est pas à avoir sur le terrain. Tu ne dois pas avoir ces réflexes... mais je considère qu'il n'aurait pas dû être puni comme ça"

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité