VIDEO - Toulouse : les riverains découvrent stupéfaits l'éclairage scintillant du nouveau bâtiment du Crédit Agricole

Des dizaines de barres lumineuses clignotantes sont installées sur la façade / © FV / FTV
Des dizaines de barres lumineuses clignotantes sont installées sur la façade / © FV / FTV

Pas encore inauguré, le nouveau siège social du Crédit Agricole Toulouse 31 est illuminé par un système dont les riverains n'avaient pas  été informés. 

Par Fabrice Valery

C'est un peu comme si vous étiez dans une boîte de nuit... en plein air ou comme si les décos de Noël duraient toute l'année !

Depuis quelques jours, la façade du siège social du Crédit Agricole Toulouse 31, place Jeanne d'Arc à Toulouse, s'éclaire à la tombée de la nuit de dizaines de tubes lumineux avec un effet quasi-stroboscopique, qui, pour le moins, surprennent. 

Boîte de nuit ou sapin de Noël

En 2016, le Crédit Agricole a lancé le chantier de rénovation de ce bâtiment de plus de 9000 mètres carrés en centre-ville. D'un coût de plus de 23,3 millions d'euros, ce chantier gigantesque a été livré (l'emmenagement a eu lieu le 4 novembre) et sera inauguré le 12 décembre prochain. 

Et les riverains et passants ont découvert ce scintillement stromboscopique qui n'a rien à voir avec des décorations de Nöel : 

Pollution lumineuse ?

Outre la gêne pour le voisinage, cet éclairage a fonctionné plusieurs nuits d'affilée ce qui pourrait laisser penser qu'il va à l'encontre des politiques de réduction des sources lumineuses dans les villes. Régulièrement, les boutiques éclairées tard la nuit sont épinglées.

Nous aurions aimé posé la question à ce sujet à l'architecte chargé de cette rénovation : Jean-Manuel Puig (agence PPA), architecte toulousain renommé, nous a fait savoir qu'il ne communiquera pas sur le siège du CA avant l'inauguration en décembre. 

Dans les documents remis à la presse en 2016 par le Crédit Agricole et l'agence PPA figuraient plusieurs photos de synthèse du futur bâtiment, dont une de nuit, où il n'était pas question de l'éclairage de la façade. 
La façade de nuit du siège social du Crédit Agricole de Toulouse (images de synthèse fourni par le CA en 2016)
La façade de nuit du siège social du Crédit Agricole de Toulouse (images de synthèse fourni par le CA en 2016)

Une horloge lumineuse

Interrogé, le responsable communication du Crédit Agricole précise "qu'il ne s'agit pas d'un éclairage". Pour lui c'est une partie intégrante du projet architectural de réhabilitation du bâtiment, mis en oeuvre grâce à des leds "très basse consommation".

Ces lumières ne fonctionnent qu'à des moments précis sur des plages horaires en début de soirée, pas toute la nuit" (Richard Mirales, responsable communication Crédit Agricole Toulouse 31)

Pourtant, l'éclairage de la façade du bâtiment fonctionnait bien à plein régime dans la nuit du samedi 9 au dimanche 10 novembre dernier... à 2 heures du matin ! Selon les services du Crédit Agricole, il s'agissait ce soir-là... d'un bug dans le système. 

En fait, ce qui est prévu c'est un allumage chaque jour entre 7h30 et 8 heures le matin et entre 18 et 19 heures le soir. Le reste du temps un scintillement d'une durée d'une minute est programmé à chaque heure entre 7 heures et minuit pour... remplacer l'horloge géante qui était auparavant installée sur la façade du bâtiment !

Des réactions et des questions

La mise en service de cet éclairage a donc surpris tout le monde, à commencer par les habitants du quartier. "Moi j'aime bien, ça change un peu, réagit un salarié qui travaille dans le quartier mais n'y vit pas, ça fait un peu sapin de Noël géant en verre mais j'imagine que pour les habitants c'est hallucinant". 

"Même si on réduit la consommation électrique avec des équipements basse consommation, explique Jean-Louis Ducassé* vice-président de l'association de quartier, ce qui est choquant c'est que les habitants n'ont jamais été prévenus et qu'on leur impose un éclairage ahurissant". 

Avant le lancement du chantier, le Crédit Agricole et les architectes ont réuni les riverains pour présenter le projet. A aucun moment il n'a été question de cet éclairage. On se demande même si cela figurait dans le permis de rénovation déposé en mairie (Jean-Louis Ducassé)

Interrogée, la mairie de Toulouse qui a délivré le permis pour le chantier, confirme qu'il y avait bien au dossier mention d'une "mise en lumière du bâtiment". Mais, semble-t-il, sans plus de détails.

Les illuminations de Nöel vont bientôt débuter à Toulouse. Place Jeanne d'Arc, elles vont durer toute l'année. 

* Médecin, ancien directeur du SAMU 31, Jean-Louis Ducassé figure parmi les futurs candidats de la liste Archipel Citoyen aux élections municipales. 

Sur le même sujet

Les + Lus