La ville de Luchon dénonce des propos racistes de la part d'un curiste

Les thermes de Luchon. / © France 3 Occitanie
Les thermes de Luchon. / © France 3 Occitanie

La mairie de Luchon et la direction de l'établissement thermal ont reçu vendredi 9 novembre deux lettres d'un individu qui se dit curiste et qui tient des propos "ouvertement racistes" à l'encontre de membres du personnel des thermes, selon la ville qui a décidé de porter plainte contre X.

Par Marie Martin

Ce sont des courriers évidemment anonymes...

Vendredi 9 novembre 2018, la ville de Luchon et l'établissement thermal ont reçu deux lettres sans nul doute écrites par la même personne. L'individu, qui explique avoir fait récemment une cure dans la station, s'insurge contre la présence, parmi le personnel, d'une "Africaine" et d'une "Arabe" (sic). 

L'auteur des courriers continue, à grand renfort de points d'interrogation et d'exclamation : "Les Français ont-ils encore le droit de travailler chez eux ? Les habitants des Pyrénées ont-ils encore le droit de travailler dans leur région ?".
Et de conclure : "La France aux Français, les immigrés dehors". 

La ville de Luchon qualifie ces propos d'une "particulière gravité". Elle a décidé de ne pas les taire, et a publié dans leur intégralité ces lettres sur sa page Facebook. Le silence doit changer de camp explique-t-elle dans son message. "La ville de Luchon est fière de promouvoir le trésor qu'est la diversité de la France. Elle est fière de constater que l'extrême droite réalise ici un score très en dessous de la moyenne nationale. Le vivre ensemble, le partage et la solidarité sont des valeurs fortes dans notre ville et personne ne viendra remettre en cause notre fraternité".

Une plainte contre X devrait être déposée. 

 

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus