La ville de Toulouse, le département de la Haute-Garonne et la région Occitanie au chevet de Notre-Dame de Paris

Le conseil départemental de Haute-Garonne, la ville de Toulouse et la région Occitanie vont financer une partie de la reconstruction de Notre-Dame de Paris. Après le terrible incendie de ce lundi 15 avril un total de 3,5 millions d'euros vont être débloqués par ces collectivités.

Plusieurs collectivités de la région Occitanie ont débloqué des fonds exceptionnels, au lendemain de l'incendie de Notre-Dame.
Plusieurs collectivités de la région Occitanie ont débloqué des fonds exceptionnels, au lendemain de l'incendie de Notre-Dame. © F.Guillot/AFP
L'incendie qui a ravagé une partie de Notre Dame de Paris a soulevé beaucoup d'émotion un peu partout en France. De nombreuses propositions d'aide financière ont déjà été faites pour permettre une reconstruction rapide de la cathédrale.

A Toulouse, Jean-Luc Moudenc, le maire et président de la Métropole, a souhaité "associer les deux collectivités au grand élan de solidarité nationale".
Une somme d'1 million d'euros devrait être versée pour "contribuer à la réhabilitation de ce symbole national", indique un communiqué de presse.
 
 Une proposition qui doit encore être validée par les deux assemblées délibérantes pour un montant de 500 000 euros pour chacune des deux collectivités.


Le conseil départemental de Haute-Garonne va débloquer également une somme d'1 million d'euros.


La région Occitanie devrait offrir une aide exceptionnelle d'1,5 million d'euros.
Carole Delga, présidente de la Région a annoncé ce mardi matin qu'elle proposera aux élus régionaux réunis en commission permanente vendredi 19 avril de débloquer cette somme pour aider à la reconstruction. 
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
notre-dame de paris culture patrimoine