Y aura-t-il grève dans les écoles de Haute-Garonne mardi ?

Illustration. / © Anne-Christine Poujoulat/AFP
Illustration. / © Anne-Christine Poujoulat/AFP

Une intersyndicale enseignante appelle à la grève, mardi 30 mai, pour dénoncer les dotations insuffisantes dans l'académie de Toulouse. 

Par Marie Martin

L'école en Haute-Garonne est à la traîne des moyennes nationales : voilà en substance le message que veut faire passer l'intersyndicale  d'enseignants. 

Le département en effet connaît une forte poussée démographique, du fait notamment de l'attractivité de l'agglomération toulousaine. Or, la moyenne du nombre d'enfants par classe est supérieure à la moyenne nationale.

Ceci justifie - entre autres - l'appel à la grève que lancent les syndicats, mardi 30 mai 2017, alors que se termine l'année scolaire. Car le nombre d'élèves dans les écoles va encore augmenter à la rentrée prochaine : selon les prévisions de l'Education Nationale, 1 614 élèves supplémentaires vont faire leur rentrée en septembre dans les établissements du premier degré. 

L'intersyndicale dénonce également le non-remplacement de plus en plus systématique des collègues absents, ce qui fait encore grimper le nombre d'élève par classe et paralyse parfois les enseignements. 

L'appel à la grève est lancée par les organisations syndicales FSU du SNES 31, SNUEP 31, SNEP 31, SNUIPP 31, ainsi que le SNFOLC et la CGT Educ’action pour le second degré et le SNUipp FSU et la CGT Educ’action pour le 1er degré.

Un rassemblement est prévu à 11 heures devant le rectorat de Toulouse. Il sera suivi d'un pique-nique revendicatif. 

Sur le même sujet

Les + Lus