De A à Z, 26 conseils à l'usage du cycliste débutant à Toulouse

© Laurence Boffet /FTV
© Laurence Boffet /FTV

Toulouse, quatrième ville de France ne brille pas par sa cyclabilité. Pourtant, certains Toulousains croient encore possible d’y circuler quotidiennement à vélo. Petits conseils d’une cycliste avertie au néophyte qui voudrait se lancer sous forme d’Abécédaire (un peu partial).

Par Laurence Boffet

A comme Automobilistes

Avec eux, la chaussée tu partageras. La piste cyclable aussi, ne t'en étonne pas : c'est un endroit qu'ils affectionnent particulièrement pour se garer.
La piste cyclable, parking facile pour les voitures à Toulouse. / © Laurence Boffet / FTV
La piste cyclable, parking facile pour les voitures à Toulouse. / © Laurence Boffet / FTV

B comme Bus

A les côtoyer sans trembler, il faudra t'habituer. Tu n’as pas tellement le choix : de nombreuses rues et les principaux boulevards de la ville sont partagés avec eux. Pas de piste dédiée aux cyclistes...

C comme contresens

Tu as forcément remarqué dans les petites rues du centre ville ces panneaux "Sens interdit, sauf vélos". Ce contresens réservé aux vélos "donne plus de visibilité aux cyclistes et participe de l’apaisement des vitesses de circulation et apporte plus de sécurité à chacun"selon Toulouse Métropole. Dans les faits, c'est parfois un peu sportif, dans les rues étroites mais globalement, ce partage de l'espace, ça marche.
Démonstration en vidéo :
A vélo dans Toulouse : zoom sur le contresens cycliste

D comme Détours

Pour contourner la lettre E ou la lettre R de cet abécédaire, tu devras forcément en faire...

E comme Escalier

Si tu habites du côté de Casselardit, des Amidonniers ou des Sept Deniers et que tu veux enjamber la rocade, il va falloir faire travailler tes bras ! Car pour poursuivre ta route, tu va devoir gravir des escaliers. Bien raides, les escaliers. Sinon, tu peux toujours te référer à la lettre D... 
Les escaliers, côté Casselardit, bonheur des cyclistes toulousains avec trois volées de marches. / © Laurence Boffet / FTV
Les escaliers, côté Casselardit, bonheur des cyclistes toulousains avec trois volées de marches. / © Laurence Boffet / FTV

F comme Freins

Vérifie-les bien avant de partir : tu devras forcément en faire usage sur ton trajet.

G comme Griserie

Oui, c’est grisant de doubler des files entières de voitures en allant au travail le matin, d’éviter les bouchons de la rocade et de filer sur son fidèle destrier le nez au vent.

H comme Halte là !

Ne nous emballons pas ! C’est grisant mais il faut rester vigilant. Une voiture qui déboîte, c’est si vite arrivé. 

I comme Itinéraire

Pas de doute, si tu utilises ton vélo au quotidien à Toulouse, tu vas devenir un champion dans le calcul des meilleurs itinéraires pour contourner les difficultés ou rouler en sécurité (cf la lettre D). Si tu débutes ou manques de repères, tu peux trouver des cartes ici

J comme "J'y vais ou j'y vais pas ?"

A vélo, c'est une question à ne pas se poser. Il vaut mieux ne pas trop hésiter et il faut même parfois oser "s'imposer" dans la circulation. Pareil sur les rond-points : si tu es au milieu, tu seras bien visible. Bien rangé sur le côté, tu cours le risque qu'une voiture te coupe la route.

K comme Klaxon

C'est inévitable, tu te feras forcément klaxonner. Par les chauffeurs de bus qui te signalent gentiment qu'ils arrivent derrière toi sur les voies partagées. Un peu moins gentiment par des automobilistes pressés...

L comme Lanterne rouge

On exagère mais à peine. Toulouse n'est pas lanterne rouge au dernier baromètre des villes cyclables de France, organisé par la Fédération des Usagers de la Bicyclette. Elle est 8ème sur 11 dans la catégorie des villes de plus de 200 000 habitants, loin derrière Strasbourg ou Nantes ! Son climat vélo y a été jugé "plutôt défavorable" par les personnes qui ont répondu à l'enquête en 2017. La ville rose fera-t-elle mieux cette année ? Ce serait quand même bien, pour la quatrième ville de France. Une nouvelle consultation est lancée jusqu'au 30 novembre 2019.

M comme Motivation

Il en faut un peu, c'est vrai, pour continuer les trajets quotidiens à bicyclette, dans une ville où les voitures sont toujours plus nombreuses et où les cyclistes ne se sentent pas toujours les bienvenus. 

N comme Nuit

Gilet fluorescent, éclairage... Pense à bien t'équiper pour affronter la nuit et te rendre bien visible. Même si tu le verras à la lettre W, un bon éclairage ne fait pas tout...

O comme Observateurs

#DailyObs, #Velotaf... Sur les réseaux sociaux, les hastags se multiplient. De nombreux observateurs les utilisent pour relater en ligne et en direct leurs aventures cyclistes et leurs trajets quotidiens bien souvent émaillés de difficultés.
La page Vélobs de l'association 2 pieds 2 roues invite également chacun à enregistrer les dangers ou mauvais aménagements rencontrés au cours de ses déplacements à vélo.
 

P comme Piétons

Si tu dois partager les rues avec les automobilistes, n'oublie pas pour autant les piétons. Les trottoirs leur sont réservés sauf si tu as moins de 8 ans. Interdit pour toi de les emprunter même si la piste cyclable est en travaux... Quant aux rues piétonnes partagées, petit conseil, évite-les le samedi, surtout la rue Alsace-Lorraine.

Q comme Quartiers

Selon les quartiers, tu seras un cycliste plus ou moins heureux, ne nous le cachons pas. Les aménagements sont encore bien inégaux selon les endroits fréquentés par les cyclistes et plus ou moins nombreux selon que l'on s'éloigne ou non du centre ville. 

R comme Rupture d’itinéraire

C’est inévitable, tu y seras confronté au moins une fois sur ton trajet. Même si la Métropole s'est engagée dans son plan vélo à "résorber les discontinuités cyclables via la mise en oeuvre de la programmation des itinéraires verts et cyclables" c'est encore loin d'être le cas à Toulouse. Dans ce cas-là, tu peux soit prendre ton mal en patience soit te référer à la lettre D.

S comme Sas aux feux

Ces espaces ont été installés devant les feux tricolores pour renforcer leur visibilité et sécuriser les cyclistes. Voilà pour la théorie. En pratique, tu le verras vite, bon nombre d'automobilistes et de motards semblent n'avoir jamais remarqué ces sas pourtant matérialisés par un marquage au sol.
A vélo dans Toulouse : zoom sur le sas velo installé au feux tricolores

T comme Tourne-à-droite ou Tourne-à-gauche

Ces petits panneaux ont fleuri à de nombreux carrefours toulousains ces dernières années. Il te permettent de ne pas t'arrêter à certains feux, contrairement aux voitures et de fluidifier ton parcours.

U comme U

Si tu ne connais pas encore l'antivol en U, il faudra peut-être penser à t'en équiper. Selon la Maison du vélo, environ 2000 vélos sont déclarés volés chaque année à Toulouse et on estime qu'il y a la même quantité de vols non déclarés.

V comme Voies vertes

Il y a deux types de voies vertes à Toulouse. Les pistes cyclables peintes en verte, bien matérialisées, sur lesquelles tu te sens plus visible et plus en sécurité à vélo que sur les autres. Et puis il y a les voies vertes plus buccoliques, le long du Canal du Midi ou de la Garonne. De vraies respirations sur ton trajet.

W comme Watts

Il va t’en falloir beaucoup dans tes phares si après avoir franchi l'épreuve de l'escalier (cf la lettre E), tu empruntes le pont de la rocade à la nuit tombée. Tu y seras plongé dans le noir le plus total, cet axe n'étant pas éclairé. Et tu seras aussi aveuglé par les phares des voitures qui arrivent face à toi. Si ton éclairage est trop faible, tu peux faire le trajet en priant vivement pour ne pas percuter un piéton qui arriverait en face. Tu peux aussi choisir de mettre pied à terre ou tenter l’éclairage avec la torche de ton téléphone. On a testé pour toi, c’est très insuffisant.

X comme Xérophyle

Perdu dans la circulation toulousaine, tu te sentiras parfois comme une xérophyle, une de ces plantes qui poussent en plein désert. Tu te rassureras très vite en constatant que tu es loin d'être seul dans cette "jungle" urbaine : de plus en plus de Toulousains font comme toi le choix du vélo. 

Y comme "y a qu'à, faut qu'on"

C'est ce qu'on se dit tous avant d'hésiter à prendre notre vélo plutôt que notre voiture pour aller au travail ou en ville. Si la perspective des bouchons ne te  fait pas changer d'avis, les résultats de cette étude britannique le feront peut-être. Ils ont démontré en 2018 que des cyclistes âgés de 75 ans, ayant fait du vélo pendant une grande partie de leur vie, avaient un profil immunitaire similaire à celui des personnes de 20 ans.

Z comme Zen

Si on résume, à part quelques difficultés de parcours, le vélo préserve ta santé et t'évite de nombreux agacements dans les bouchons toulousains. De quoi être zen, non ?


 

"Sécurité routière, tous responsables", une opération France 3 et France Bleu

France 3 et France Bleu s'engagent dans une action de sensibilisation auprès du grand public

Sur les huit premiers mois de l'année 2019, la sécurité routière a recensé 2 133 morts sur les routes, soit 35 de plus que sur la même période l'an passé. Après une baisse spectaculaire en 2018, le nombre de morts sur les routes est à nouveau en hausse en 2019.

Ce mercredi 18 septembre 2019, les 24 antennes régionales de France 3 et les 44 stations du réseau France Bleu s’engagent dans une action de sensibilisation au risque routier, première cause de mortalité et de handicap, et consacrent une journée spéciale "Sécurité routière, tous responsables".
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus