Après sa chute, le snowboarder Paul-Henri De Le Rue est sorti du coma

Polo De Le Rue sur son lit d'hôpital à Toulouse, photographié par son frère Xavier / © X. De Le Rue
Polo De Le Rue sur son lit d'hôpital à Toulouse, photographié par son frère Xavier / © X. De Le Rue

Le snowboarder des Hautes-Pyrénées Paul-Henri De Le Rue s'est réveillé après avoir été placé en coma artificiel à Toulouse à la suite une collision avec un sportif italien en Andorre ce dimanche. Les nouvelles sont rassurantes mais sa participation aux JO de Sochi incertaine.

Par Véronique Haudebourg

Ce dimanche, à la station Arcalis en Andorre, lors d'une épreuve de la coupe du Monde avant les JO de Sochi, le pyrénéen Paul-Henri De Le Rue, 30 ans, a percuté un coureur italien et fait une lourde chute lors des quarts de finale. Il a été immédiatement héliporté vers un hôpital d'Andorre-la-vieille puis au CHU Purpan à Toulouse. Placé en coma artificiel, il s'est réveillé ce matin. Et semble garder le moral d'après ce que publie son frère Xavier sur Facebook.

"Son état, dans un premier temps préoccupant du fait d'une commotion cérébrale sévère, s'est très nettement amélioré (lundi) matin après une nuit de surveillance en service spécialisé" à l'hôpital à Toulouse, a indiqué la Fédération française de ski dans un communiqué.

La vidéo de la chute de Paul-Henri-De Le Rue (fédération internationale de ski)
Snowboard : la chute de Paul-Henri De Le Rue en Andorre


Selon une source proche de la famille De Le Rue, qui confirme les informations du journal l'Equipe, Paul-Henri De Le Rue est tombé sur le dos et la tête. Lors de son transport dimanche, il était extrêmement agité, saisi de spasmes et ne se souvenait pas de son nom. Un traumatisme crânien a été décelé et le snowboarder a été emmené à l'hôpital Purpan de Toulouse en neurochirurgie. Après un scanner, une fracture du plancher orbital, heureusement sans hémorragie a été décelée. Son état agité reste inquiétant. Il a été placé en coma artificiel. A son réveil ce matin, les nouvelles étaient bien plus rassurantes comme le confirment ces informations sur sa page Facebook :

Il devra rester en observation plusieurs jours à l'hôpital et s'abstenir pendant 15 jours de toute activité sportive, selon la fédération. "La décision quant à sa participation aux JO de Sochi sera prise à l'issue de cette période et suivant l'évolution de son état", a-t-elle précisé, alors qu'une sélection des représentants français était initialement prévue après l'étape andorrane.

Médaillé olympique en bronze à Turin en snowboardcross,  Paul-Henri De Le Rue, 29 ans, est originaire de Lannemezan et habite à Saint-Lary. Surnommé dans le monde du snowboard "Paulo", avait fini 3e de l'épreuve de snowboardcross des JO-2006 derrière l'Américain Seth Wescott et le
Slovaque Radoslav Zidek.

La semaine dernière, les frères De Le Rue, Xavier et Paul-Henri accueillaient d'ailleurs à Saint-Lary les autres membres de l'équipe de France de boardercross à laquelle ils appartiennent tous les deux.

Sur le même sujet

Meurtre de Priscillia à Estagel : un jeune homme de 18 ans en garde à vue

Les + Lus