• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Chez Mecamont à Arreau, on est aux petits soins pour les funiculaires

Les funiculaires de Pau et Lourdes en maintenance chez Mecamont / © VH / France 3 Midi-Pyrénées
Les funiculaires de Pau et Lourdes en maintenance chez Mecamont / © VH / France 3 Midi-Pyrénées

Comment réparer un funiculaire ? Ces machines parfois centenaires ne possèdent pas de plan. Pourtant, il faut bien les entretenir comme la loi l'y oblige pour des raisons évidentes de sécurité. Pas besoin d'aller chercher très loin. Il suffit de frapper à la porte de Mecamont, à Arreau.

Par Véronique Haudebourg

Ils sont vieux, très vieux, centenaires pour certains. Alors évidemment, il faut leur parler gentiment. Eux, ce sont des funiculaires, des morceaux de patrimoine notamment dans les Pyrénées. Leurs concepteurs ont disparu depuis longtemps et avec eux leur savoir-faire, leur ingéniosité.... tout comme les modes d'emploi et les plans de ces formidables machines. 

Mais tout aussi âgés qu'ils soient, les funiculaires comme ceux de Pau et Lourdes ne dérogent pas à la loi. Tous les 10 ans, c'est visite décennale. On démonte tout et on vérifie minutieusement chaque pièce. Et à ce petit jeu là, le savoir-faire est local (au grand dam de la concurrence alpine ne leur en déplaise). L'entreprise s'appelle Mecamont, elle est basée à Arreau et emploie une cinquantaine de personnes.

Surtout connue pour la maintenance de remontées mécaniques et autres chantiers sur les barrages hydroliques, elle rafle depuis quelques années bien des marchés sur l'entretien des 19 funiculaires français. Son secret, la polyvalence. Mécamont assure le transport, le démontage-remontage, et la mise au point-usinage des pièces de rechange au sein même de son entreprise. Petite visite dans les ateliers.
Mecamont entretient les funiculaires

 

Sur le même sujet

Incendie de Rouen : polémique à l'USAP sur le maintien du match de rugby de Pro D2

Les + Lus