• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Coupe du monde de ski : Adrien Théaux, 4ème du Super G de Kitzbühel en Autriche

Adrien Théaux lors du Super G de Kitzbühel en Autriche le 23/01/2015 / © AFP
Adrien Théaux lors du Super G de Kitzbühel en Autriche le 23/01/2015 / © AFP

Le Haut-Pyrénéen Adrien Théaux termine à une jolie 4eme place au Super G de Kitzbühel en Autriche et frôle même le podium. Un classement qui fait du bien au moral.

Par VH avec AFP

Le Haut-Pyrénéen Adrien Théaux a terminé à la 4ème place du Super G de Kitzbühel, comptant pour la coupe du monde de ski alpin à 51/100ème du vainqueur, Dominik Paris. Une course au tracé rapide, compte également pour le super combiné dont la manche de slalom est programmée à partir de 16h45 en semi-nocturne.

Super G Adrien Théaux
Actuellement Adrien Théaux est 34ème du classement de la coupe du monde.

Premier Français sur ce Super G de Kitzbühel, Adrien Théaux (4e, +0''51) peut nourrir quelques regrets : avec le dossard 27, il était dans les temps du podium après le dernier intermédiaire (+0''22), mais sa trop faible vitesse (111,7 km/h seulement) l'a éjecté de la boîte, le privant de son premier podium de l'hiver, le onzième en carrière.
"Je ne savais pas trop à quoi m'attendre en passant la ligne a déclaré le Tarbais dont les racines sont à La Mongie. Je savais que j'avais fait une bonne manche mais aussi une erreur dans le dévers. Quatrième, ça me fait du bien. Ca faisait un moment que je courais après un bon résultat. C'est très bien avec le (dossard) 27. C'est bien pour la confiance. Je ne me suis pas mis la pression pour les Mondiaux (à Vail, du 3 au 15 février). J'essaie maintenant de me construire petit à petit, car j'en ai besoin. Moi, je trouve que c'était un super-G. Ca laisse libre cours au traceur de faire ce qu'il a envie. Il y a des super-G qui sont typés géant, celui-ci était typé descente. Mais ce n'était pas dangereux. L'entrée du dévers est hyper technique et le super-G est la discipline tactique par excellence".

L'Italien Dominik Parisa remporté la course, sa 4e victoire en Coupe du monde de ski alpin, en 1 min 09 sec 99/100, devant les Autrichiens
Matthias Mayer (+06/100) et Georg Streitberger (+34/100).

Pour la victoire dans l'épreuve combinée, le Français Alexis Pinturault, qui a lâché un peu plus d'une seconde et demie dans le super-G, est idéalement placé pour la victoire, nettement mieux que Hirscher qui a perdu plus de 2,5 sec.

Sur le même sujet

Hérault : Mèze rend hommage aux 3 sauveteurs de la SNSM décédés aux Sables d'Olonne

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer