Emploi : 2 000 postes sont à pourvoir dans la médecine thermale, notamment dans les Hautes-Pyrénées

Publié le

Le thermalisme lance une campagne nationale de recrutement. Agents de soins thermaux, agents d’accueil, médecins, infirmières, masseurs-kinésithérapeutes, psychologues, diététiciens-nutritionnistes, éducateurs sportifs, techniciens, 2000 postes sont à pourvoir, notamment dans les Pyrénées.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Professions de santé, professions de soins ou techniques, la médecine thermale regroupe 62 métiers différents et emploie plus 10 000 personnes sur une grande partie du territoire.

"La médecine thermale utilise les ressources naturelles thermales (eaux minérales naturelles, gaz et boues), pour traiter les maladies chroniques, soulager les douleurs chroniques, améliorer les capacités fonctionnelles et la qualité de vie".

2 000 postes à pourvoir

Le thermalisme lance une campagne de recrutement nationale. 2 000 postes sont à pourvoir notamment dans les sites pyrénéens. Le site, emploi.medecinethermale.fr a été dédié spécialement pour les recrutements.

Agents de soins thermaux, agents d’accueil, médecins, infirmières, masseurs-kinésithérapeutes, psychologues, diététiciens-nutritionnistes, éducateurs sportifs, techniciens, "travailler dans une station thermale, c’est contribuer à l’amélioration de la santé des curistes, dans un cadre naturel et propice au bien-être".

En Occitanie, une association de directeurs d'établissements a vu le jour en 2020 pour "s’entraider et créer une dynamique thermale sur les Hautes-Pyrénées".

Therm'ô 65 regroupe sept stations thermales des Hautes-Pyrénées :

  • Argelès Gazost
  • Bagnères de Bigorre
  • Barèges Barzun
  • Capvern-les-bains
  • Cauterets
  • Luz Saint-Sauveur
  • Saint-Lary

Alain Laguerre est le président de l'association Therm'ô 65 mais aussi directeur des Thermes d'Argelès Gazost. Il confirme ce grand besoin de recrutement.

"Nous avons des besoins très spécifiques dans le thermalisme général, sur les professions de santé comme les kinésithérapeutes, les infirmiers et infirmières".

On est confronté de plus en plus à des problèmes de recrutement en médecins thermaux mais aussi en maîtres-nageurs.

Alain Laguerre, président association Therm'ô 65

Concrètement, à Bagnères de Bigorre, le plus grand établissement des Hautes-Pyrénées qui voit passer 8 000 curistes par an propose deux CDD d'agent d’accueil des thermes et de résidence thermale avec une possibilité de CDI à l'issue du CDD.

Les thermes de Capvern-les-Bains sont à la recherche de candidats pour deux contrats saisonniers de kinésithérapeute et proposent deux postes de maître-nageur et spa manager.

27 à 30 000 curistes par an

En moyenne, 27 à 30 000 curistes par an profitent des soins dans les établissements thermaux des Hautes-Pyrénées. Les sept établissements que regroupe Therm'ô 65, font partie des 113 établissements thermaux sur le territoire français.