Grosse friture sur la ligne au centre d'appels MG Call de Tarbes

Des salariés de MG Call vendredi devant leur entreprise / © France 3 Midi-Pyrénées
Des salariés de MG Call vendredi devant leur entreprise / © France 3 Midi-Pyrénées

Des clients fantômes et des salaires non versés malgré force subventions publiques : la centaine d'employés du centre d'appels MG Call de Tarbes ont cessé le travail et occupent leur entreprise en attendant d'être payés

Par VA.

Au début, ça ressemblait à une belle histoire. Un centre d'appels s'installait à Tarbes, aidé par des fonds publics. En contre-partie, l'entreprise recrutait une centaine de salariés parmi des chômeurs en fin de droits ou des personnes en grande précarité. Leur mission : assurer la relation clients d'une grande firme de télécommunications. Mais les clients ne se sont jamais manifesté. Du coup, depuis des mois les employés simulaient leur futur travail en s'appelant entre-eux. Jusqu'à ce que le salaire ne soit plus versé. N'ayant pas été payés pour le mois d'août, les téléconseillers ont cessé toute activité, occupent leur établissement et demandent des comptes à la direction et aux pouvoirs publics. Le PDG de l'entreprise a pour sa part promis que les chèques seraient remis lundi.

En vidéo, le reportage à Tarbes de Régis Cothias et de Marc Lasbarrères :
MG Call cherche clients désespérement




Sur le même sujet

Meurtre de Priscillia à Estagel : un jeune homme de 18 ans en garde à vue

Les + Lus