Pèlerinage de Lourdes : les célébrations de l’Assomption sous haute surveillance

Publié le
Écrit par Lauriane Nembrot .

Des milliers de visiteurs sont rassemblés à Lourdes (Hautes-Pyrénées) pour le pèlerinage de l’Assomption. Le protocole de sécurité est renforcé alors que le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé “une persistance du risque terroriste” aux abords des lieux de culte.

Les célébrations en grande pompe ont fait, cette année, leur grand retour à Lourdes pour la 149e édition du pèlerinage. Après deux années marquées par les restrictions sanitaires et la pandémie de Covid-19, des milliers de visiteurs sont arrivés ces derniers jours dans le Sanctuaire en vue du traditionnel pèlerinage de l’Assomption. 

En amont des célébrations du 15 août à Lourdes, jour phare de cette période sacrée pour les catholiques, la préfecture des Hautes-Pyrénées a annoncé un renfort drastique du protocole de sécurité mis en place dans le département. 

La sécurisation de la ville de Lourdes et du site du Sanctuaire sont une préoccupation constante des services de l’État”, indique la préfecture, qui précise travailler “en lien avec les élus de la Ville de Lourdes et la direction du Sanctuaire”.

Périmètres de protection et zones restreintes 

Des périmètres de protection de la ville de Lourdes et des abords du Sanctuaire Notre Dame de Lourdes sont instaurés du 11 au 15 août de 08h00 à 23h00 et le mardi 16 août de 08h00 à 10h00 et le mercredi 17 août de 08H00 à 15H00”, annonce la préfecture des Hautes-Pyrénées. Voici le  détail des zones concernées : 

  • Au niveau du Sanctuaire, le périmètre et les points d’accès sont les suivants :
  • porte Saint-Michel,
  • porte Saint-Joseph,
  • porte de la Crypte
  • porte de la Prairie (route de Pau)
  • Au niveau de la ville de Lourdes, le périmètre et les points d’accès sont les suivants :
  • au nord de la ville, la RN 21 au niveau de la zone industrielle de Saux puis route de Bartrès jusqu’au chemin du Buala.
  • à l’ouest de la ville, la RD 940 avenue Jean Prat jusqu’à la rue de la Peyre Crabère et RD 937 en provenance de Saint-Pé-de-Bigorre jusqu’au lieu-dit des Sarrastets puis RD 13 route de Batsurguère en provenance d’Omex jusqu’à la limite de commune.
  • au sud de la ville, la RD 821 au niveau du rond point Czestochowa et RD 921B côte des courriers jusqu’au pont neuf.
  • à l’ouest : la RD 937 route de Bagnères jusqu’à la route de Jarret (RD97)

Caravanes et campings car interdits 

Afin de favoriser la fluidité de la circulation automobile et le déplacement éventuel des secours, la préfecture des Hautes Pyrénées annonce que l’accès à la ville de Lourdes “est interdit aux ensembles routiers attelés d’une caravane et aux campings cars du 8 août à minuit jusqu’au 17 août 2021 à 06h00”.

La persistance d'un niveau élevé de la menace terroriste exige le maintien d'une forte vigilance vis-à-vis des lieux à caractère religieux

Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur

D’autres part, la circulation et le stationnement des véhicules sont interdits à l’intérieur du périmètre du sanctuaire, et soumis à des restrictions à l’intérieur du périmètre de la ville de Lourdes.

Les autorités annoncent des contrôles renforcés menés par les forces de police et de gendarmerie dans le périmètre de la ville de Lourdes et sur les axes routiers, afin de “prévenir d’éventuels troubles à l’ordre public”

“Persistance du risque terroriste” 

Gérald Darmanin a demandé vendredi 12 août aux préfets de "renforcer significativement" la surveillance des églises et des offices lundi à l'occasion de la fête catholique de l'Assomption en raison de la "persistance du risque terroriste". 

"Je souhaite que votre attention se porte tout particulièrement sur les offices, rassemblements, processions et pèlerinages" du 15 août, écrit le ministre de l'Intérieur dans un télégramme consulté par l'AFP. 

"La persistance d'un niveau élevé de la menace terroriste exige le maintien d'une forte vigilance vis-à-vis des lieux à caractère religieux", justifie-t-il. Les militaires de l'opération "Sentinelle" pourront également être déployés et "devront se montrer dissuasifs et visibles", ajoute Gérald Darmanin. Au total, plus de 180 effectifs sont mobilisés durant tout le pèlerinage de l’Assomption à Lourdes. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité