Marion Poitevin, la première femme CRS de montagne en stage à Gavarnie

© MAXPPP
© MAXPPP

Pour la première fois, une femme va rejoindre les CRS de montagne, une unité habituée à intervenir sur des terrains accentueux. C'est à Gavarnie qu'elle va venir s'entraîner.

Par Yann Lagarde

A 31 ans, Marion Poitevin va connaître une ascension fulgurante. Au propre comme au figuré.

La jeune Meurthoise est la première femme à intégrer l’unité des CRS de montagne, un corps prestigieux habitué à intervenir dans des situations périlleuses

Cette unité de professionnels qui se déplace souvent en hélicoptère porte principalement secours aux randonneurs et aux alpinistes en difficulté.
Après avoir déménagé de Meurthe-et-Moselle, la future CRS vient s’installer avec sa famille en Haute-Savoie, près du Mont-Blanc. Là, elle découvre la montagne et se familiarise vite avec les sommets en devenant guide de haute montagne, une profession encore très masculine.
Ne quittant pas la montagne pour autant, elle rejoint ensuite le groupe militaire de haute montagne (GMHM).

Mais avec les CRS, c’est un autre univers qu’elle découvre : les gestes de secours, l’hélitreuillage, etc.

Après les Alpes, c’est dans une autre chaîne de montagnes que Marion Poitevin va s’entraîner : elle va désormais effectuer un stage à Gavarnie.

Retrouvez notre portrait de Marion Poitevin :
Première femme CRS de haute montagne

 

Sur le même sujet

Les + Lus