Accident mortel dans les Hautes-Pyrénées : un homme décède, pris dans une avalanche à Luz-Ardiden

Un homme de 66 ans, originaire de Lourdes est mort emporté par une avalanche, ce mardi 26 janvier, sur le domaine skiable de Luz-Ardiden dans les Hautes-Pyrénées. Les secouristes du PGHM prévenus par des randonneurs n’ont pas pu réanimer la personne en arrêt cardio-respiratoire.

Illustration de sauvetage en montagne- Station de ski La Mongie domaine du Tourmalet
Illustration de sauvetage en montagne- Station de ski La Mongie domaine du Tourmalet © L.Dard/MaxPPP

Tragique accident de montagne sur la commune de Grust ce mardi 26 janvier. Un homme originaire de Lourdes a perdu la vie emporté par une avalanche alors qu’il effectuait une randonnée sur le domaine skiable de Luz-Ardiden, fermé et non sécurisé. "Il avançait seul sur un versant sud-est et a été piégé par une plaque dure sous le vent", explique le commandant adjoint David Sicilia du PGHM de Pierrefitte-Nestalas.

Appelé par des randonneurs présents sur la zone, les secouristes du PGHM de Pierrefitte-Nestalas des Hautes-Pyrénées sont intervenus rapidement en hélicoptère avec à son bord un médecin et une équipe de cynophile. L’homme enseveli par l’avalanche était en arrêt cardio-respiratoire. Les randonneurs qui ont donné l’alerte ont prodigué les premiers secours en attendant le relais des secouristes qui n’ont pas pu sauver le sexagénaire.

 

Domaines skiables fermés : appel à la plus grande vigilance

En raison de la crise sanitaire, les remontées mécaniques sont fermées et les domaines skiables, hors vacances scolaires, ne sont pas sécurisés. Le commandant adjoint du PGHM de Pierrefitte-Nestalas, David Sicilia, invite les randonneurs à la plus grande vigilance. "Il faut rappeler que même le domaine skiable sur lequel les personnes évoluent  à pied ou en raquette n’est actuellement pas sécurisé. Les randonneurs qui arpentent donc ces zones le font en prenant toute leur responsabilité".

"Chaque personne doit, avant de s’aventurer sur ces zones, avoir une démarche responsable et constructive. Ne jamais skier seul et s’appuyer sur les bulletins de météorologie et de nivologie  de la veille et l’avant-veille. La prudence est de ne pas s’engager sur des pistes dont l’inclinaison est supérieure à 30%, cela est très accidentogène".

Risques d’avalanches

Le risque avalanche est de niveau 4 et le commandant adjoint David Sicilia appelle à la plus grande prudence. Le cumul pluie, vent et douceur, ces ingrédients favorisent le déclenchement d’avalanches moyennes et grandes.

Ce week-end, on attend 30 à 40 cm de neige à 1800 mètres d’altitude, il est donc nécessaire de redoubler de prudence.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
avalanche nature montagne faits divers décès accident