Alerte à la bombe. L'aéroport de Tarbes-Lourdes évacué, les vols retardés

L'aéroport de Tarbes-Lourdes Pyrénées a été visé ce 26 octobre 2023 par une nouvelle alerte à la bombe. Les passagers et le personnel ont été évacués. C'est la deuxième alerte en une semaine. Les perturbations sont réduites.

C'est la deuxième fois en une semaine que l'aéroport de Tarbes-Lourdes (Hautes-Pyrénées) est visé par une alerte à la bombe. Ce jeudi 26 octobre 2023, l'ensemble des passagers et le personnel a dû être évacué le temps de sécuriser les lieux.

En raison de cette alerte, les perturbations des activités aériennes ont été réduites, selon le tableau de bord en ligne de l'aéroport, qui a relevé des retards d'une heure et demie au départ et à l'arrivée.

Une première alerte le 19 octobre 2023

Comme cinq autres aéroports français, celui de Tarbes-Lourdes avait été visé par une alerte à la bombe le 19 octobre 2023. Même scenario ce jeudi. "L'évacuation est désormais terminée", a confirmé en début d'après-midi l'aéroport bigourdan. L'alerte à la bombe a finalement pris fin vers 15h.

La semaine dernière, la direction avait reçu un mail inquiétant, indiquant qu'un engin explosif avait été déposé dans les locaux. 

Cinq aéroports visés

Cinq aéroports français ont été visés ce jeudi par de nouvelles alertes à la bombe : Bordeaux, Bâle-Mulhouse, Tarbes, Pau, Limoges et Biarritz. Toutes sauf cette dernière ont fait l'objet d'évacuations.

La semaine dernière, près de 70 fausses alertes à la bombe ont visé des aéroports français, envoyées depuis "quasiment toujours la même adresse email située en Suisse", avait indiqué le ministre français des Transports Clément Beaune. Au total, "plus de 60 enquêtes, tous lieux confondus, ont été lancées".