Covid. Pyrénées : le refuge des Oulettes de Gaube à Cauterets fermé après la découverte de personnes contaminées

Le refuge des Oulettes de Gaube à Cauterets dans les Hautes-Pyrénées est fermé depuis ce mercredi 28 juillet en raison de la présence de personnes détectées positives au Covid-19. Tous les gardiens ont été testés...
Suite à la découverte d'un cluster, le refuge des Oulettes de Gaube est temporairement fermé.
Suite à la découverte d'un cluster, le refuge des Oulettes de Gaube est temporairement fermé. © Parc national des Pyrénées

Le refuge des Oulettes de Gaube, situé sur le GR10 à Cauterets dans les Hautes-Pyrénées, est fermé depuis mercredi 28 juillet sur décision administrative pour cause de cluster. Une partie du personnel du site a été contaminée et détectée positive au Covid-19.

Si les randonneurs ont cru pouvoir s'éloigner un peu du contexte épidémique, ils sont rattrapés depuis ce mercredi par le virus. Le refuge des Oulettes a été alerté lundi par des randonneurs qui y avaient séjourné, certains ayant ressenti des symptômes de la maladie dans les jours qui ont suivi. 

Fermé pour au moins sept jours

Le personnel du refuge a été testé et la majorité, six personnes, s'est avérée positive. Un hélicoptère les a rappatriés et le refuge a été fermé pour au moins sept jours. Des pique-nique ont été distribués aux randonneurs qui n'avaient pu être alertés mercredi soir.

Le refuge des Oulettes, ouvert de la mi-mai à la mi-octobre, est très fréquenté l'été. Beaucoup de marcheurs qui partent du Pont d'Espagne en passant par le lac de Gaube, y font escale mais aussi des randonneurs qui font la traversée des Pyrénées via le GR10.

"C'était à craindre, explique Emma Georges, responsable du refuge. Il y a beaucoup de passage l'été et malgré la jauge établie à 55 personnes, alors qu'on accueille 95 personnes en temps normal, on n'a pas été épargné. Une désinfection de très grande envergure a été faite et on attend de savoir quand on pourra rouvrir".

C'est l'ARS Occitanie (Agence régionale de santé) qui déterminera à quelle date le refuge peut à nouveau accueillir les randonneurs. Il affichait complet jusqu'à la fin du mois d'août.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société montagne nature pyrénées tourisme économie