Enlèvement de Mia : un ancien militaire interpellé dans les Hautes-Pyrénées

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabrice Dubault avec afp

Rebondissement dans l'affaire de la disparition de la petite Mia. Après Rémy Daillet, ancien membre du Modem 31, arrêté la semaine dernière en Malaisie, c'est au tour d'un ex militaire gradé d'être interpellé dans ce dossier. L'arrestation a eu lieu mardi, dans les Hautes-Pyrénées.

Un ancien militaire à la retraite soupçonné d'être impliqué dans l'enlèvement de la petite Mia, mi-avril dans les Vosges, a été interpellé mardi à Ferrère, dans les Hautes-Pyrénées, a-t-on appris ce jeudi de source proche du dossier.

Le sexagénaire, un lieutenant-colonel à la retraite, a été interpellé lors d'une opération des gendarmes de la section de recherches de Nancy et de policiers de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Il est en garde à vue à Bagnères-de-Bigorre.

Il serait un proche de Rémy Daillet, figure d'un mouvement complotiste soupçonné d'avoir organisé l'enlèvement de la fillette.

Rémy Daillet, ancien homme politique de Haute-Garonne, arrêté en Malaisie

Soupçonné d'avoir inspiré l'enlèvement de la petite Mia, Rémy Daillet, ancien membre du Modem 31, a été arrêté vendredi dernier en Malaisie, où il résidait. L'homme était sous le coup d'un mandat d'arrêt international, mais les autorités malaisiennes l'ont arrêté pour séjour irrégulier.