IMAGES. Absence de neige, vague de chaleur : les amateurs de ski filment la situation catastrophique des stations des Pyrénées

Dans les Pyrénées, la neige se fait désirer et cela ne devrait pas s'arranger. Les images relatant la situation se sont multipliées sur les réseaux sociaux. Les températures s'annoncent encore estivales cette semaine. Certains domaines skiables ont dû fermer. D'autres n'ont que des pistes partiellement ouvertes. A dix jours des vacances d'hiver, les professionnels du ski sont inquiets.

Les températures sont spectaculairement élevées pour ce mois de janvier 2024. Il a fait plus de 20 degrés au pied des Pyrénées dimanche 28 janvier 2024, une douceur qui surprend et inquiète dans les stations de ski.

Face à l'ampleur du phénomène, les images et les vidéos des skieurs et des randonneurs se sont multipliées ce week-end, du samedi 27 janvier 2024. Notamment comme ici sur Tiktok. 

@loulout_e_ J’ai plus de ski #fypシ #ski #saintlary ♬ son original - Ron_hgg

Ce week-end dans leurs photos et vidéos, les skieurs constataient l'ampleur des dégâts, non sans ironie Ils ont skié au milieu d'une montagne aride et pelée.

Pas une trace de blanc sur les sommets 

Pas une trace de blanc sur les sommets. Sur les réseaux sociaux, comme à La Mongie, le manque de neige alerte les vacanciers. Surtout elle fond à vue d’œil.

Dès vendredi, plusieurs stations de basse altitude ont dû même annoncer leur fermeture face au manque de neige. Quant à celles de haute altitude, comme Peyragudes ou Piau Engaly dans les Hautes-Pyrénées, elles maintiennent une activité grâce aux canons à neige mais elles ne tiendront pas longtemps à ce rythme-là.

Cette situation, qui touche essentiellement le sud et l'ouest de la France, devrait perdurer jusqu’à la fin du mois. En cause un anticyclone qui fait remonter en altitude un air chaud et sec venu du Maghreb. Il fait encore 18 degrés à Tarbes (Hautes-Pyrénées) ce lundi 28 janvier.

Le manteau neigeux se détériore vite

Cette douceur "spectaculaire" pour un mois de janvier entraîne en effet une détérioration rapide de l'état du manteau neigeux dans les Pyrénées en dessous de 2 000 mètres d'altitude. Une situation préoccupante à dix jours du début des vacances scolaires de la zone C.

Certains internautes ont réalisé des photos, des montages vidéo pour partager leur tristesse face à un panorama des Pyrénées si peu enneigé en ce mois de janvier.

durée de la vidéo : 00h00mn19s
Station de ski de Val louron, dimanche 28 janvier 2024. ©Marion Mercier

Des images qui confirment les données avancées par les chercheurs. Avec le réchauffement climatique, les sports d'hiver sont bel et bien menacés. D'après une étude publiée cet été dans Nature Climate Change, la quasi-totalité des stations de ski européennes est hautement menacée par la raréfaction de la neige due au réchauffement des températures.

91% des stations risquent de manquer de neige en 2100

Dans leur article, des scientifiques, travaillant notamment pour Météo-France et l'Institut national de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement constatent qu'avec un niveau de réchauffement mondial à +3°C par rapport à l'ère préindustrielle, trajectoire que les politiques actuelles dessinent à l'horizon 2100, 91% des stations ont un "risque très élevé" de manquer de neige et sont ainsi mises en péril. "Le changement climatique futur va dégrader les conditions d'enneigement des stations de ski dans toutes les régions montagneuses d'Europe, comparé aux dernières décennies", met en avant Samuel Morin, chercheur à Météo-France et au CNRS, et coauteur de l'étude.

Les stations font faire face à des situations de plus en plus difficiles

Une situation qui se confirme années après années. Le chercheur précise dans un article de franceinfo que le niveau de risque très élevé "est atteint quand une année sur deux, en moyenne, l'enneigement d'une station de sports d'hiver est aussi défavorable que ce qu'il était en moyenne une année sur cinq pendant la période de référence 1961-1990, âge d'or du développement des stations".

Sur X, anciennement Twitter, un chercheur du CNRS, Simon Gascoin, a partagé des photos des stations de ski des Pyrénées dévoilant l'ampleur des dégâts.

"Ça ne veut pas dire que le tourisme du ski va s'arrêter d'un coup en Europe, mais que toutes les stations vont faire face, de manière croissante, à des conditions de plus en plus difficiles, certaines atteignant, d'ici à quelques décennies, des niveaux d'enneigement trop insuffisants pour fonctionner comme aujourd'hui", complète-t-il. 

120 000 emplois dépendent du ski en France

Le constat inquiète, alors que le ski "est un composant important de l'économie des régions montagneuses", souligne l'étude. L'Europe constitue le plus gros marché du ski au monde avec ses 2 234 stations. En France, 120 000 emplois dépendent de la pratique des sports d'hiver en montagne, selon le gouvernement cité par l'AFP.

Dans les Pyrénées, les professionnels du ski espèrent le retour de la neige courant février, au moment des vacances scolaires, pour que la saison de ski puisse être sauvée.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité