Mort au Maroc d'un habitant de Tarbes dans une attaque du mouvement armé Polisario

Un habitant de Tarbes (Hautes-Pyrénées), Hamza Jeaifri est mort dans la nuit du 28 au 29 octobre 2023 à Smara, au Maroc, des suites de tirs du mouvement politique armé indépendantiste, le Polisario. Résidant en France depuis de nombreuses années, Hamza était en visite chez sa tante à Smara lorsqu'il a été touché par un projectile.

Le 30 novembre 2023, un important cortège a accompagné la dépouille de Hamza Jeaifri jusquau cimetière de Sidi Yahia El Gharb, sa ville natale située au nord de Rabat. Le jeune marocain d'une vingtaine d'année est mort dans la nuit du 28 au 29 octobre 2023,  dans la ville de Smara, au Maroc, par des tirs du mouvement politique armé indépendantiste, Polisario. Hamza Jeaifri résidait en France depuis de nombreuses années, où il vivait avec son frère aîné à Tarbes (Hautes-Pyrénées) dans le Sud-Ouest du pays.

Le jeune homme se trouvait à Smara dans le cadre de vacances de trois semaines pour rendre visite à une de ses tantes installée dans la capitale spirituelle du Sahara marocain. Au moment de l'incident, il était sur la terrasse de la maison de sa tante, passant un appel téléphonique, selon le média "Maroc Hebdo".

Jovial, serviable et passionné de football

Toujours selon l'hebdomadaire, Hamza avait des projets de se réinstaller au Maroc afin d'ouvrir son propre restaurant en utilisant les économies qu'il avait accumulées au fil des années en France. Il était décrit comme un jeune homme jovial, serviable, et un passionné de football.

Le Front Polisario,  créé en 1973 pour lutter contre l'occupation espagnole et s'opposant depuis 1976 au Maroc pour le contrôle du Sahara occidental, a revendiqué une opération militaire ciblant les secteurs de Mahbès, Es-Semara et Farsia. Outre Hamza Jeaifri, l'attaque a fait trois blessés, dont deux dans un état grave, également à Es-Semara. Le procureur général du Roi près la Cour d'appel de Laâyoune a annoncé qu'une enquête judiciaire avait été ouverte pour déterminer l'origine et la nature des projectiles utilisés lors de l'attaque.