Mort de Benjamin Arnauné : Couple en instance de séparation, personne discrète enchaînant les emplois : ce que l'on sait de Tatiana B.

Mise en examen, vendredi 5 janvier 2024, pour l'assassinat de son ancien compagnon, Benjamin Arnauné, Tatiana B. a laissé quelques traces d'elle-même sur les réseaux sociaux : notamment un passé professionnel enchaînant les contrats dans des secteurs très variés, pour celle qui a grandit à Aurensan, le village où elle a été appréhendée.

Elle a été interpellée jeudi 4 janvier 2024 en début d'après-midi. Tatiana B. était recherchée après la découverte d'un homme retrouvé calciné dans une maison dans le hameau de Lesponne, à Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées).

Le matin même, elle avait été aperçue en train d'essayer de voler une voiture.

À lire : Interpellation de l'ex-compagne d'un rugbyman, recherchée suite à la découverte d'un corps calciné dans une maison incendiée

Le procureur de la république de Pau, Rodolphe Jarry, indique ce vendredi 5 janvier, que la jeune femme a avoué lors de son audition avoir tiré sur Benjamin Arnauné. Elle a été mise en examen pour l'assasinat de son ex-compagnon.

"Très discrète, et toujours très apprêtée"

Sur les posts qui signalent sa recherche, des personnes indiquent l'avoir connu. "Nous avons travaillé ensemble, mais il y a peut-être une dizaine d'années, au sein d'un centre d'appels, indique l'un d'entre elles. Elle était très discrète, et toujours très apprêtée", indique l'une de ses anciennes collègues que nous avons pu contacter. 

"J'étais avec elle au début de mon collège. Je n'ai pas gardé contact avec elle, mais je me souviens d'une personne boute-en-train, avec beaucoup d'humour", précise une autre. 

Tatiana B. était ainsi élève au Collège Massey de Tarbes, en classe de sixième lors de l'année scolaire 1999-2000. Un internaute sur l'une des multiples publications partage son étonnement : "Je la connaissais bien c'est bien Tatiana B, elle est originaire d' Aurensan effectivement..je suis carrément sur le cul."

C'est d'ailleurs à Aurensan, village des Hautes-Pyrénées où elle a grandi, qu'elle a été appréhendée par les forces de l'ordre, à proximité du domicile de sa grand-mère. "Les témoins ont reconnu la jeune femme dont le profil circulait. Ils l'ont aperçue non loin de la maison de ses proches et ont contribué à son arrestation" explique le quotidien la Nouvelle République des Pyrénées.

Des contrats enchaînés les uns après les autres

Du côté de son travail, selon son profil Linkedin, la jeune femme a enchaîné des contrats de travail dans différents domaines : spa praticienne, au sein d'Enedis... Elle a également travaillé pour un centre d'appels, Foundever, ex-Sitel, situé à Juillan, à côté de Tarbes. 

En 2017, elle apparaît en photo d'un article de la presse locale aux côtés de ses collègues du centre thermo-ludique Aquensis. 

À lire aussi : Traque lancée pour retrouver Tatiana B., l'ex-petite amie d'un rugbyman retrouvé mort dans une maison incendiée

Son dernier emploi indiqué est au sein de Pôle emploi, à Tarbes. "Elle a travaillé pour nous jusqu'à la fin de l'année 2023, pendant environ un an, en remplacement", confirme la communication de Pôle emploi Occitanie. 

Sur le plan familial, la jeune femme a grandi dans un milieu avec des parents aux "lourds antécédents psychiatriques" selon Le Parisien. Toujours selon le quotidien national, sa mère serait "internée dans une structure spécialisée." Son père, Michel, est lui décédé en 2015. D'ailleurs, elle s'exprime dans un article de La Dépêche du Midi au sujet de celui-ci. L'article évoque un ancien "tourneur fraiseur", placé "sous curatelle" durant plusieurs années, handicapé après un accident et "pris dans une spirale addictive". Les relations avec sa fille se seraient "détériorées" jusqu'à sa disparition. 

Un couple en instance de séparation

Concernant sa relation avec Benjamin Arnauné, Peggy, une amie de son ancien compagnon, confirme que le couple était séparé "depuis peu de temps". Tatiana vivait dans la maison dont Benjamin était propriétaire, et devait partir au moment du drame. 

A lire : Mort de Benjamin Arnauné : Tatiana B. mise en examen après avoir reconnu le meurtre de son compagnon

"Il avait une nouvelle compagne, c'était quelque chose de difficile à accepter pour elle", explique Peggy. Tenante d'une auberge avec un autre de ses amis, Stéphane, elle précise qu'ils l'avaient vu "le soir même"  du drame : "Il était très très bien, il n'avait pas de craintes particulières", explique-t-elle. 

Selon La nouvelle république des Pyrénées, Tatiana B. s'était déjà introduite "il y a environ un mois et demi" au domicile de la nouvelle compagne de Benjamin Arnauré "avec un marteau, des allumettes, et du produit inflammable".  

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité