PORTRAIT. Mila De Le Rue, jeune espoir français du Freeride aux gênes pyrénéens

Publié le
Écrit par Nisrine Manai .

La jeune skieuse de 17 ans vient tout juste de remporter la première étape junior du Freeride World Tour à Verbier. Fille de Xavier De Le Rue, ancien triple vainqueur de la compétition, elle est décidée à remporter le championnat junior organisé en Autriche du 23 au 26 janvier.

Son chemin dans la poudreuse était déjà tout tracé par ses gênes pyrénéens. Après Xavier son père et son oncle Victor, c’est au tour de Mila De Le Rue d'inscrire son nom dans le milieu du Freeride français.

Début janvier la jeune skieuse de tout juste 17 ans remportait l’épreuve junior 2* U18 du Freeride World Tour à Verbier. Ce lundi 23 janvier, elle s’est entretenue avec nous depuis l'Autriche où elle s’apprête à dévaler les pentes enneigées de Kappl dans le cadre du Freeride World Tour Junior organisé du 23 au 26 janvier.

Une compétition que la sportive prépare depuis plusieurs mois et espère forcément remporter sans pour autant se mettre la pression. "C’est une course importante mais on n'est pas aussi sérieux que dans le ski alpin. Le Freeride, je trouve que c'est une autre mentalité", estime-t-elle.

Le ski alpin avant le Freeride

Pourtant au départ, Mila ne se destinait pas à marcher dans les pas de son père, Xavier De Le Rue, triple vainqueur du Freeride World Tour dans la catégorie snowboard. Pour elle, c’est plutôt le ski alpin. Elle intègre alors Ski Valais, une association suisse qui forme et entraîne de jeunes athlètes du pays. L’adolescente comprend alors que le sport ne laissera plus aucune place à son temps libre et aux périodes de vacances scolaires. "Sauf que moi, je ne voulais pas passer mes étés à skier sur des glaciers" confie celle qui préfère porter des tongs plutôt que des après-skis en plein mois d'août.

Conseillée par son père et ses "tontons" dont le snowboardeur Victor De Le Rue, elle décide de s’essayer au Freeride. "Et au départ, c’était pas trop ça", avoue-t-elle par-dessus un rire. "Mais maintenant j’adore ça et je suis très contente du choix que j'ai fait. Je suis vraiment très reconnaissante d’avoir été entourée de la sorte" ajoute la relève du clan De Le Rue, originaire des Pyrénées. Alors même en haut des sommets enneigés, papa n’est jamais bien loin. "Il m’accompagne sur ce championnat du monde et il me donne plein de précieux conseils, j'ai vraiment énormément de chance", reconnaît Mila.

Avec cette première étape remportée à Verbier où la famille s’est installée, les voyants de ce début de saison s'affichent au vert pour Mila De Le Rue. Mais c'est désormais en Autriche que la jeune athlète espère définitivement asseoir son statut de jeune espoir du freeride français. "Et même si je ne gagne pas, j'aurai encore l'année prochaine pour participer en tant que junior", relativise l'imperturbable graine de championne. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité