Les premiers sauts en parachute depuis l’A400M pour les militaires de la 11e brigade parachutiste

Un Airbus A400M avant le décollage / © Christophe Ena/MaxPPP
Un Airbus A400M avant le décollage / © Christophe Ena/MaxPPP

C’est une première. Des parachutistes de plusieurs régiments de la région ont effectué des sauts d’entraînements depuis la porte latérale d’un Airbus A400M. Les opérations se sont déroulées entre Pau et Tarbes à la mi-mai.

Par Pierre-Jean Vergnes

L’exercice militaire s’est déroulé sur la base de l’ETAP, L’Ecole des troupes aéroportées de Pau entre le 11 et le 15 mai.
Les parachutistes de plusieurs régiments de la 11ème BP se sont entraînés à bord de l’Airbus de défense A400M. Pour la première fois, ils ont effectué des sauts d’entraînement en ouverture automatique depuis la porte latérale. Ces premiers sauts ont permis aux équipes de largage de se former et aux parachutistes de s’approprier ce nouvel aéronef.
 

Des entraînements et des objectifs 

Plusieurs régiments de la région ont participé à cet entraînement. Parmi eux, Le 1er RHP de Tarbes, le 3ème RPIMA de Carcassonne, le 1er RCP de Pamiers ou encore le 35ème RAP de Tarbes.

L’objectif pour le commandement, c’est de pouvoir, à l'avenir, larguer 80 parachutistes en simultané, depuis les deux portes latérales de l’avion. Le but étant de pouvoir mener au sol une opération fulgurante depuis les airs.
Ces sauts viennent finaliser la mise en condition finale des unités de la 11ème BP en vue de leurs prochains déploiements en opérations extérieures, notamment dans la bande sahélo-saharienne.

Un avion complet

A l’heure actuelle, l’armée de l’air française possède 17 Airbus A400M. 25 seront opérationnels en 2025. Cet avion de transport militaire est conçu pour embarquer jusqu'à 37 tonnes ou 116 passagers et réaliser l'ensemble des missions liées au transport, notamment les liaisons inter et intra-théâtre, les posers d'assaut sur terrains sommaires, l'aérolargage de personnel et de matériel y compris à très grande hauteur, le ravitaillement en vol ou les évacuations sanitaires.

La 11ème BP

La 11e BP est composée :
d’un état-major ;
d’une compagnie de commandement et de transmissions parachutiste ;
de 8 régiments ;
de l’école des troupes aéroportées (ETAP) ;
d’un centre de formation initiale des militaires du rang (CFIM 11).
Focus sur les 8 régiments :
 le 1er régiment de chasseurs parachutistes (1er RCP) de Pamiers ;
 le 1er régiment de hussards parachutistes (1er RHP) de Tarbes ;
le 1er régiment du train parachutiste (1er RTP) de Toulouse ;
le 17e régiment du génie parachutiste (17e RGP) de Montauban ;
le 2e régiment étranger de parachutistes (2e REP) de Calvi ;
le 3e régiment de parachutistes d'infanterie de marine (3e RPIMa) de Carcassonne ;
le 8e régiment de parachutistes d'infanterie de marine (8e RPIMa) de Castres ;
le 35e régiment d'artillerie parachutiste (35e RAP) de Tarbes.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus