Réintroduction de l'ours dans les Pyrénées : le jeune Beroi, fils de Sorita aperçu en Espagne

Le jeune ours Beroi a été aperçu de l'autre côté de la frontière espagnole dans la région de Navarre. Né en 2021 du côté français des Pyrénées, Béroi a exploré la vallée de Roncal (Espagne) en 2023. Beroi est l'un des trois oursons de l'ourse Sorita.

Une preuve de plus que l'ours brun des Pyrénées étend son territoire. Le jeune Beroi, né en France en 2021 a été aperçu dans les montagnes d'Isaba côté espagnol en Navarre (Espagne). Plusieurs photos et traces en attestent. 

Incursion en Espagne

Dans le sillage d'autres plantigrades comme Camille, Neré ou Claverina, le jeune ours Beroi, a donc traversé la frontière espagnole. Il a été aperçu de l'autre côté des Pyrénées, dans les montagnes d'Isaba, dans la vallée de Roncal en 2023, c'est ce que révèle le site espagnol Diario de Navarra ce dimanche 17 mars. 

"Ce nouveau spécimen semble être entré à plusieurs reprises sur le territoire navarrais au cours de ses voyages d'exploration et ne semble pas avoir provoqué d'attaques sur le bétail", a souligné le Département de l'Environnement du gouvernement provincial.

Les années précédentes, seule Claverina, une femelle adulte réintroduite en France en 2018 avait visité la Navarre. Beroi est donc le deuxième à franchir la frontière de ce côté-là : " Après analyse ADN de poils collectés en juillet à Isaba, nous pouvons confirmer qu'il s'agit de Beroi, fils de Sorita", a rajouté le département de l'environnement.

Une population d'ours en pleine croissance

Grâce au suivi, réalisé par les autorités en 2023, 7 photos ont été obtenues avec des caméras placées dans la nature. 2 traces d'empreintes fraîches ont été également été détectées dans la boue humide, et un échantillon de poil et deux excréments ont été collectés pour analyse génétique.

La population d'ours bruns dans les Pyrénées ne cesse de croître. L'espèce, qui était en voie d'extinction avant sa réintroduction, enregistre chaque année davantage de naissances, notamment grâce à l'arrivée de spécimens slovènes.

Depuis 1996, l'État français et la Generalitat de Catalogne ont réintroduit 11 ours en provenance d'Europe centrale. À ce jour, la population de plantigrades compte déjà 76 ours dans la chaîne de montagnes pyrénéenne.