Sécheresse. "C'est impressionnant", l'une des plus belles cascades de montagne est presque à sec, faute de pluie et de neige

Sous les effets du dérèglement climatique, la cascade de Gavarnie, dans les Hautes-Pyrénées présente un débit faible jamais observé jusqu'à présent.

Méconnaissable. La cascade du Cirque de Gavarnie ne coule plus de source dans les Hautes-Pyrénées. "Elle est en cours de tarissement", signale l'association Météo Pyrénées. 

Sans être sur place, chacun peut observer ce site naturel et son évolution en direct, filmé par plusieurs webcams, comme celle de l'hôtel du Cirque et de la cascade, installé juste aux pieds ou Météo Pyrénées."C'est impressionnant", confirme Caroline Vergez, la propriétaire de l'établissement fondé en 1845. "Depuis le village, où on la voit normalement très bien, on a du mal à la distinguer. Quand on s'approche de l'hôtel, on voit qu'elle coule, mais avec beaucoup moins d'eau. Cela n'était jamais arrivé"!

L'association Météo Pyrénées, rappelle le contexte qui explique ce tarissement : " à peine 754 mm de précipitations depuis le 1er janvier après un fort déficit l’an dernier. Pour mémoire la moyenne annuelle se situe aux alentours des 1500 mm à Gavarnie". Le tout combiné à une vingtaine de degrés "actuellement relevés vers 1500 m", décrit encore l'association sur sa page Facebook. 

"Cela fait trois semaines que nous n'avons pas eu une seule goutte d'eau. Mais je pense que cela résulte surtout au manque de neige de l'hiver dernier, confirme Caroline Vergez. Cela contribue au débit de la cascade." Cette professionnelle de l'hôtellerie dont la famille est implantée sur place depuis 7 générations, s'inquiète encore plus davantage de la fonte des névés, ces neiges emblématiques du Cirque, dont la disparition a été constatée dès l'été 2022.