"Les anomalies de températures ont largement dépassé les 3 degrés", septembre 2023, le mois le plus chaud de tous les temps

Le mois de septembre 2023 n'est pas fini mais il s'annonce comme le plus chaud de tous les temps avec une anomalie de température de près de 4 degrés. Et ce n'est pas fini. Les températures vont encore grimper à partir de dimanche. Des records pourraient tomber.

La France va connaître son mois de septembre le plus chaud de tous les temps. Et le mois d'octobre ne sera pas en reste avec une vague de chaleur tardive exceptionnelle. Le mercure pourrait grimper jusqu'à 35 degrés dans le Sud-Ouest.

Septembre le plus chaud de l'histoire

Le mois de septembre, souvenez-vous, avait commencé par un épisode de chaleur importante, avec des températures qui sont restées 4 à 6 degrés au-dessus des normales saisonnières. Au point que Météo France a dû placer plusieurs départements en vigilance canicule. Une première pour un mois de septembre.

"Le mois de septembre 2023 est le plus chaud jamais enregistré", confirme Christine Berne, climatologue à Méteo France. "Les anomalies de températures ont largement dépassé les 3 degrés et de nombreux records ont été battus, à l'exception du quart Sud-Ouest qui avait été touché par la canicule de la fin du mois d'août". Les derniers mois de septembre les plus chauds remontent à 2016 et 2006. L'anomalie de température était alors de 2 degrés.

Des pointes à 35 degrés

Cette chaleur persiste en fin de mois et une nouvelle vague tardive exceptionnelle est attendue pour ce week-end. Les conditions anticycloniques vont se renforcer et de l'air chaud en provenance de l'Espagne va faire grimper les températures dès samedi par le Sud-Ouest. Ce premier octobre pourrait être la journée la plus chaude jamais enregistrée en France pour un mois d'octobre. Le précédent record datant de 1995 avec une moyenne de 21,76.

"On attend des pointes à 35 degrés dimanche et lundi dans le Sud-Ouest", explique Tristan Amm, prévisionniste à Météo France. "C'est exceptionnel pour un mois d'octobre, avec des écarts de températures de 10 degrés par rapport aux normales. De nouveaux records devraient être battus dans de nombreuses régions". Ce jeudi 28 septembre, la température la plus élevée de France a été enregistrée à Villariès en Haute-Garonne.

Le poids du réchauffement climatique

Pour les 15 premiers jours d'octobre, les prévisions météo n'annoncent pas de retour du froid. Une perturbation va traverser la France le mardi 3. Mais l'anticyclone reviendra en force et les températures maximales vont à nouveau grimper dans le Sud.

"On se rend compte que le changement climatique à des répercussions évidentes sur notre climat actuel", précise Christine Berne. "Tous mois confondus, 35 mois ont révélé une anomalie de chaleur de plus de 2 degrés au 21ème siècle. C'est le double du 20ème siècle. Cela dit, on est encore loin du pire scénario du GIEC. Mais il faudra s'attendre à de nombreuses nouvelles années chaudes d'ici 2050".

Stabilité de la sécheresse

Côté précipitations, le déficit de pluviométrie à l'échelle de la France est de 20% avec un fort contraste entre l'ouest et l'est du pays. La pluviométrie a été plus marquée à l'ouest et autour de la Méditerranée avec les épisodes cévenols où des cumuls de 500 mm ont été atteints. 

"La sécheresse au sol reste superficielle et elle est restée autour de la normale en septembre", affirme Christine Berne, climatologue à Metéo France. "Il n'y a pas de situation dramatique pour l'instant, mais il faut rester prudent, car cela fluctue très vite".

Météo France a aussi dévoilé les prévisions saisonnières pour les 3 mois à venir ce vendredi 29 septembre. Pour cet automne les températures devraient être supérieures aà la normale, avec des précipitations aussi légèrement plus intenses, en raison de la douceur. 

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité