Ski : les 5 informations à connaître pour se faire rembourser son forfait en raison du manque de neige

Alors que la saison de ski bat son plein, de nombreux amateurs de glisse se retrouvent confrontés à une réalité décevante : le manque de neige dans les Alpes ou les Pyrénées. Avec le changement climatique, cette problématique devient de plus en plus fréquente. Mais pas de panique ! Nous vous détaillons ici les 5 étapes essentielles à suivre pour obtenir un dédommagement de votre forfait de ski.

La saison de ski bat son plein mais malheureusement la neige n'est pas au rendez-vous sur les massifs alpins ou pyrénéens en ce début d'année 2024.

Face à cette problématique de plus en plus fréquente avec le changement climatique, il est essentiel de connaître les démarches à suivre pour obtenir un remboursement de son forfait. Voici les 5 informations essentielles à retenir :

1. Souscription à la garantie neige :
Si vous souhaitez être couvert en cas d'absence de neige lors de votre séjour au ski, il est recommandé de souscrire à la "garantie neige". Cette assurance spécifique vous permettra d'obtenir un remboursement si les conditions d'enneigement ne sont pas réunies.

2. Vérification des conditions de remboursement :
Attention. Les modalités de remboursement varient selon les stations de ski et les exploitants. Il est important de se renseigner sur les conditions spécifiques de remboursement applicables dans la station où vous avez acheté votre forfait. La garantie neige peut permettre le remboursement de votre location de votre hébergement et des prestations annexes (location de votre matériel, demi-pension, forfaits de ski, etc.) en cas de manque ou d’excès de neige. Mais comme le souligne également le site Voyage Family : "certaines stations proposent une Garantie neige qui s’applique uniquement si vous pouvez prouver qu’un autre domaine skiable européen offre un plus grand nombre de pistes reliées ouvertes, ce qui n’est pas si évident selon la taille du domaine skiable. Certains hébergeurs ne permettent l’application de la garantie neige que pour les résidences situées à plus de 1 400 mètres d’altitude et en cas de fermeture de 2/3 des pistes." 

3. Panne des remontées mécaniques :

Lors de votre séjour à la montagne, vous êtes victime d'une interruption des remontées mécaniques ? Il est généralement possible de bénéficier d'un dédommagement si, comme l'explique le ministère de l'Economie :

  • vous avez souscrit un forfait séjour. Il s’agit d’un forfait disponible tout au long de la saison, valable du jour d’achat et pour la durée souhaitée, généralement d'une journée à une semaine
  • et si l'arrêt complet et consécutif des remontées mécaniques dure plus d’une demi-journée.

4. Pièces justificatives nécessaires :
Pour toute demande de remboursement, il est essentiel de fournir les pièces justificatives requises, telles que le forfait original, la preuve d'achat et tout autre document demandé par la station. Vous pouvez déposer votre demande de dédommagement à la billetterie ou la caisse auprès de laquelle vous avez acheté votre forfait, accompagnée de pièces justificatives (forfait original, reçu d’achat, etc.).

5. Référence aux recommandations officielles :
Les stations de ski se réfèrent souvent à la recommandation N° 86-02 de la Commission des clauses abusives pour définir les modalités de remboursement. Appartenant aux règles de la Commission des clauses abusives (CCA), elle fait office de document de référence dans ce domaine.