• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Tarbes : les pompiers en colère sont en grève jusqu'à la fin du mois d'août

Les pompiers tarbais tractent ce jeudi sur le périphérique pour revendiquer des effectifs supplémentaires / © Julie Valin
Les pompiers tarbais tractent ce jeudi sur le périphérique pour revendiquer des effectifs supplémentaires / © Julie Valin

Les sapeurs pompiers de la caserne de Tarbes sont en grève depuis ce mercredi. Ils réclament plus de moyens humains. Le service est assuré par du personnel réquisitionné.

Par Christine Ravier

Plus d'interventions donc plus de moyens... Les sapeurs pompiers de Tarbes revendiquent des embauches. Ils ont déposé un préavis de grève jusqu'au 31 août.

En 2.000, expliquent les grévistes, ils étaient 18 sapeurs pompiers au départ pour 5.000 interventions dans l'année. Aujourd'hui, Ils assurent 6.000 interventions chaque année, avec seulement 14 pompiers au départ.


100% des effectifs en grève



Un déséquilibre qui compromet la qualité des secours et la sécurité des secouristes eux-mêmes, dénoncent-ils. Ils distribuent ce jeudi des tracts sur le périphérique tarbais. Les pompiers ont tagué la façade du centre de secours et leurs camions d'intervention.

Cette grève intervient alors que le nombre d'agressions de pompiers augmente. A Tarbes, la totalité des effectifs a théoriquement cessé le travail mais les pompiers sont réquisitionnés et le service n'est pas perturbé.


Reconnaissance du risque


Outre des recrutements massifs de statutaires, ils demandent la revalorisation de la prime de feu à hauteur des autres métiers à risques comme les policiers ou les surveillants pénitentiaires.
.

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview de Vincent Zielinski sur son grand-père Jean, résistant.

Les + Lus